Archives de Tag: Marjorie Maltais

Manger du bon gibier n’aura jamais été aussi simple

Manger du canard, du lapin, du cerf et de la pintade en un tournemain un soir de semaine? Épater vos invités le samedi soir avec ces mêmes plats? C’est possible.

Vous l’avez remarqué sur Instagram et Facebook, je cuisine régulièrement le canard, surtout grâce aux cuisses confites qu’on trouve sous-vide dans les rayons du boucher à l’épicerie. Alors quand les Gibiers Canabec m’ont convié à une soirée pour découvrir des produits pas encore sur le marché, j’en étais ravie.

Surtout que c’était une invitation bien spéciale : une soirée-dégustation chez la chef Marjorie Maltais. Oui, chez-elle, dans son garage magnifiquement transformé en cuisine de rêve!

C’est sept variétés de plats que nous avons dégustés, certains déjà sur les tablettes, d’autres à venir à l’automne. Si aucun ne m’a déplu, j’ai des préférés, je l’avoue. Je me suis même empressée de cuisiner leurs produits à la maison pour voir si c’était aussi facile d’utilisation qu’on le prétendait. Vous savez quoi? Ce l’est.

Gésiers de canard et salade débilement bonne

Comme premier plat, on nous fait essayer les gésiers de canard. Bon. Si vous êtes comme moi, le gésier n’a jamais été sur votre liste d’épicerie. Ne sachant pas exactement c’était quoi et ça allait goûter quoi, je n’osais pas. Pourtant, c’est mon coup de coeur des produits de Gibiers Canabec.

Salade de gésiers de canard confit de Marjorie

Salade de gésiers de canard confit de Marjorie

Tellement que je me suis empressée d’aller en racheter pour cuisiner la même salade, à base de choux de Bruxelles blanchis, noix, pomme grenade, pommes et sirop d’érable. Fait important : chaque boîte de Gibiers Canabec propose une recette imaginée par Marjorie, ce qui rend les produits d’autant plus accessibles.

Ma salade de gésiers de canard confit Gibiers Canabec

Ma salade de gésiers de canard confit Gibiers Canabec

Ailes de quoi? De lapin!

À l’automne, vous trouverez des ailes de lapin BBQ en épicerie. Oui, vous avez bien lu : des ailes de lapin! Vous aurez deviné que cette appellation est davantage marketing qu’autre chose. C’est que l’entreprise-distributeur de Québec joue dans la cour des grands en s’attaquant au marché des célèbres ailes de poulet, fort populaires dans les party de sportifs de salon. Leur avantage? Elles sont plus grosses et 50 % moins grasses. Elles ne seront pas vendues congelées, ce qui garantira encore plus leur goût savoureux.

Ailes de lapin

Mes autres coups de coeur

Parmi les plats dégustés, je retiens principalement la pintade au vin blanc et tomates ainsi que le lapin braisé au vin rouge et balsamique. Ce dernier pourrait devenir un classique à la maison : ni sucré ni acide, la viande est tendre et la sauce en quantité abondante.

 

Lapin braisé vin rouge et balsamique

D’ailleurs, là réside un des avantages de leur produit. Vendus sous-vide et non congelés, les gibiers déjà cuits se réchauffent rapidement selon les instructions sur la boîte et viennent avec une bonne quantité de sauce, ce qui vous évite d’avoir à travailler sur cette partie souvent laborieuse d’un repas (une bonne sauce!). Autre cue : quand vous achetez une viande sous-vide ainsi, remarquez la gélatine qui s’est formée. Elle est un gage de grande qualité!

pintade au vin blanc et tomates

Pintade aux herbes en croûte de sel : un délice!

C’est sous une finale festive et bonne à s’en lécher les doigts que s’est terminée la soirée, alors que Marjorie nous a appris comment cuire une pintade entière en croûte de sel. Je vous invite à consulter l’article de Hungry Rachel qui vous donne tous les détails sur la préparation.

Bref, j’ai pas pu m’empêcher d’en redemander une deuxième portion. J’ai même tenté de soudoyer Marjorie pour partir avec les restes! J’essayerai sans aucune doute.

 

Ce que je retiens de ces produits, c’est surtout qu’ils sont polyvalents et peuvent être utilisés à différentes sauces. Je m’en sers souvent de base pour composer un plat de pâtes ou un salade. Mais ils peuvent également servir d’élément principal à votre repas, comme l’osso bucco de cerf.

J’entends régulièrement des commentaires de lecteurs ou d’amis qui me disent : « moi je suis pas foodie comme toi, je ne saurais pas par où commencer. » Primo, je ne mange pas que du caviar et du foie gras! Mais surtout, je pense sincèrement que les produits de style Gibiers Canabec peuvent vous insuffler cette dose de courage et confiance à faire un grand repas à partir de superbes viandes pour lesquelles on vous aura donné une longueur d’avance en terme de cuisson!

Two thumbs up pour Marjorie!

Je ne pourrais passer sous silence le talent et le courage de Marjorie Maltais. Imaginez : une quinzaine de blogueurs qui débarquent chez-vous, avec une fin de loup et une soif de découverte, par un soir de chaleur et de grande humidité. Garder son sang-froid et son sourire dans de pareils circonstances relèvent de l’exploit. Je la félicite! Surveillez-la, elle a pleins de projets sur la table (jeu de mots involontaire!).

Merci à Alexandre Therrien de Gibiers Canabec et à Triade Marketing pour cette invitation. Merci Marjorie pour ton hospitalité : tu me réinvites quand tu veux! ; )

Pour voir d’autres coups de coeur, consultez les billets de Sylvie Isabelle et Tranche de pain.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

Cuisinez St-Roch et redécouvrez le coin

Le 6 septembre dernier avait lieu la deuxième édition de Cuisinez St-Roch, une occasion en or pour 25 commerces du coin de faire goûter leurs produits aux curieux venus découvrir (ou redécouvrir) le quartier. Les organisateurs de l’événement m’ont invité à joindre Marjorie Maltais et Sébastien Laframboise, deux concurrents des Chefs, pour former un super jury.

Cuisinez St-Roch fait la promotion de la diversité de l’offre alimentaire et des spécialités de St-Roch.

C’est également l’occasion pour des entreprises du quartier de faire équipe avec des restos du coin et de s’affronter dans une compétition culinaire mettant en vedette des produits des commerçants de la rue St-Joseph. Ces démos culinaires amicales nous rappellent que la bonne et belle cuisine est accessible à tous, en autant qu’on cultive une certaine passion pour la cuisine!

Il y a aussi le porte-parole de l’événement, Bob le Chef – un super bon jack! – qui a démontré qu’en 45 minutes, on pouvait cuisiner un repas 5 services très économique. Je retiens les huîtres « St-Rockfeller » avec porc effiloché et je teste sous peu le tiramisu crème sure et fromage à la crème!

Bob le chef à Cuisinez st-Roch

Malgré la température bien incertaine (il mouillait, il mouillait pu, il mouillait, il faisait beau), l’événement fût une fois plus couronné de succès. Fallait voir la rue St-Joseph remplie de curieux foodies aussi attentifs aux démos culinaires qu’aux dégustations des commerçants.

Du monde à messe à Cuisinez St-Roch

Je ne saurais passer sous le silence les gagnants de la compétition amicale, l’entreprise iXmédia et Le Clocher Penché, dont le mi-cuit de thon Albacore avec tartare de pétoncles fraises et jerky a su ravir le coeur des juges (on clique ici pour la recette).

Des autres démos, je retiens :

  • Le Versa et Kabane pour les super dumplings
  • Les Sales gosses et Crakmedia pour les raviolis et la purée de carottes
  • Le tartare de légumes et le rub à pétoncles d’Ateliers et Saveurs et de la Barberie
  • Le super burger avec relish et ketchup maison (extra foie gras) et la panure au thé et panko des pogos maison du Cercle et de Relèvénement

J’ai bien aimé ma journée, les gens rencontrés étaient géniaux, l’ambiance était bonne malgré la température. Vraiment, un super événement à ne pas manquer l’an prochain!

Crédit-photo Les Festifs

Crédit-photo Les Festifs

P.S. Pour une super galerie-photo signée Les Festifs, cliquez ici!

P.S.S. La fille de comm a laissé les garçons faire les calculs pour déterminer les gagnants… Les résultats étaient si serrés en plus!

Bob le Chef et Sébastien Laframboise

On le sait, ce coin de la basse-ville, tout comme St-Sauveur, s’est bien transformé au cours des 10 dernières années. Les deux coins sont devenus des incontournables de la scène culinaire à Québec. Dans ces quartiers, quels sont vos commerces préférés, vos incontournables?

1 commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties