Archives de Tag: Lunch

Des fines herbes… un peu partout!

Parmi les aliments avec lesquels j’adore cuisiner, il y a les fines herbes. Elles donnent de la saveur à tous les plats, sucrés et salés.

Je les mets rarement dans les plats durant la cuisson, car elles perdent de leur arôme. Sur un plat chaud, il est préférable de les mettre à la dernière minute, juste avant le service. Ou vous pouvez les mettre au coeur d’une recette, d’en faire la vedette d’un plat.

fines herbes marché du vieux-port

Quand le Marché du Vieux-Port m’a demandé de cuisiner les fines herbes dans le cadre de ma collaboration avec eux, ça me semblait facile : j’en utilise toujours!

Comme c’est l’été, je me suis achetée, au kiosque de la Ferme Bégin de Château-Richer, 6 plants d’herbes pour 20 $ à planter. Même si je n’ai pas le pousse-vert, il est si simple d’en cultiver en pot à la maison!

fines herbes en pot

Salade en pot

J’en ai déjà parlé dans un article précédent, j’adore concocter des salades en pot Masson. Elles se transportent bien et les possibilités sont infinies! Faut en profiter en été : on a tant de beaux légumes et de belles herbes à mettre de l’avant.

Cette semaine, j’ai utilisé du boncconcini et pleins de légumes achetés à différents kiosques du Marché du Vieux-Port. Tomates, radis, roquette et épinards, olives, asperges… et des herbes : le basilic et la ciboulette.

salade en pot

Évidemment, j’aurais pu varier :

  • Feta, melon d’eau et menthe
  • Saumon fumé et aneth
  • Poulet cuit et coriandre
  • Agneau froid et menthe
  • Veau et ciboulette
  • Tofu mariné à la grecque et persil

Les possibilités sont infinies! Avec des pâtes, des omelettes, des soupes, des salades. Elles rehaussent tous les plats Profitez-en!

Voici quelques photos pour vous mettre en appétit…!

Merci au Marché du Vieux-Port pour m’avoir offert cette vitrine pour proposer des trucs et recettes.

Poster un commentaire

Classé dans Accueil

Un Dîner en blanc pluvieux mais réussi

Vous planifiez un pique-nique. Mais voilà qu’une heure avant celui-ci, il tombe des cordes. Ça va de soi que vous changez vos plans. Quand ce même scénario se produit le soir du Dîner en blanc, ce n’est pas aussi simple!

C’est ce qui nous est arrivé jeudi dernier, alors qu’avait lieu le 3e Dîner en blanc de Québec. Assise dans ma voiture, coincée dans le trafic monstre sur la 20, alors que je devais courir à la garderie, au camp de jour, avant d’aller chercher la gardienne et me « costumer », je peux vous dire que mon cell ne prend pas de répit! « Y vas-tu quand même? Ouin on va voir d’heure en heure… Qu’est-ce qu’il dise à MétéoMédia? Quoi, orage violent avec risque de tornade! Ouf. Au pire, on soupe dans ton salon, habillées en blanc? »

2h avant le Dîner en blanc. Tentant d'aller pique-niquer par cette température.

2h avant le Dîner en blanc. Tentant d’aller pique-niquer par cette température.

Finalement, mon amie Lisa-Marie et moi avons pris notre courage à deux mains entre deux bordées de pluie, crinquées par les autres amies qui avaient aussi pris cette décision. Après tout, ça prend de l’organisation, le Dîner en blanc quand tu en es à ta première expérience!

En plus des vêtements blancs à trouver (comme il faisait moins 1000, fallait rajuster le tir à la dernière minute!), la liste de règlements stipule que tout doit être blanc! Vaisselle (de la vraie là, pas en plastique), verres de vin, nappe (en tissu), serviettes de table (en tissu), paniers (osier toléré), centre de table, parapluie, etc.. Tout! Bref, quand tu as tout rassemblé cela, tu n’as pas envie que la fête soit à l’eau!

Navette et lieu secret

En arrivant à la navette qui nous menait au Dîner, dans un lieu encore gardé secret, quelque chose me frappe. Tout le monde semble être là. Notre bus est pleine à craquer : aucun banc n’est libre. C’est donc dire que sur les 50 joyeux lurons de mon autobus, personne n’a choqué malgré la moche température?! Il est vrai que l’organisation martèle que la présence de tous est requise, beau temps, mauvais temps. Mais quand même!

Une fois assis dans l’autobus, on reçoit une liste recto-verso de règlements. Un peu intense. La question se pose : avons-nous besoin, dans un événement d’adultes, d’autant d’encadrement? Sur la feuille, aucune mention du style : mais l’important, c’est d’avoir du fun! Mais coudonc.

On nous dévoile que l’événement aura lieu dans la cour intérieure du Grand théâtre de Québec. En arrivant sur les lieux, je suis frappée par le nombre de gens présents. C’est féérique!

On débarque et rapidement on doit s’installer. Tout se passe assez vite. Grâce au recto-verso, on sait par contre où on doit aller et ce qu’on doit faire – ouin, je l’avoue, ils ont servis, les règlements.

Dîner en blanc Québec 2013

Ma belle amie Lisa-Marie

Ma belle amie Lisa-Marie

Une fois les tables montées, on s’installe et on mange, toujours sous fond de nuages très menaçants. J’avais mis mon amie en charge du vin, et moi de la bouffe (étonnant!). Satisfaite du lunch que j’avais préparé entre 21h et minuit la veille, j’espère fort que nos antipasti ne prendront pas l’eau!

Lisa-Marie et moi costumées en blanc

Mon repas, en quelques points de forme

  • Champignons marinés
  • Salade d’orzo au pesto maison
  • Bruschetta et tortillas grillées au pesto
  • Croûtons de bagel, fêta égyptien et confit d’oignons maison au sirop d’érable et balsamique
  • Concombres finement tranchés (sont si bons dans ce temps-ci de l’année!)
  • Cantaloup et proscuitto
  • Rosette de Lyon au Chardonnay
  • Noix de Grenoble grillées avec sirop d’érable et fleur de sel
  • Boules de fromage Labneh marinées au thym
  • Olives aux amandes

Lunch au Dîner en blanc

Si j’ai trouvé l’idée de mon amie Sylvie très cool, soit d’amener un caquelon et de manger de la fondue au fromage, j’ai trouvé mon lunch assez pratique quand la pluie s’est mise à tomber – à torrent. Nous venions juste de finir de manger. Il n’en était pas ainsi pour tous. Disons que pour nous, la pluie aura eu pour effet – outre de me faire sortir mon chic poncho transparent – de rincer notre vaisselle et « mettre de l’eau dans notre vin! (poudoum tish!) »

La disposition des tables nous permettait de jaser facilement avec nos voisins et c’est franchement l’une des belles parties de la soirée. L’esprit est à la fête, on rit, on a du fun.

Mon voisin de table et habitué du DEB, Nicolas Roberge, et moi

Mon voisin de table et habitué du DEB, Nicolas Roberge, et moi

Musique, bien de l’ambiance et du plaisir malgré tout!

Une fois les averses et les repas terminés, le DJ fait danser bon nombre des 1500 personnes présentes – du moins, ceux que la pluie n’avait pas refroidi. On s’en allait faire quelques pas de danse quand je rencontre ma collègue Danièle ainsi que Hubert, un foodie-nutritionniste. Parle, parle, jase, jase, et il est rapidement 22h.

J’ai pas l’habitude de quitter plus tôt que prévu les partys, mais à moitié trempées, mon amie et moi décidons de quitter. Même si les règlements stipulent qu’on ne doit pas partir avant l’événement, je m’aperçois que nous ne sommes pas les seuls à le faire. On ramasse les tables, les chaises et tout notre stock et disposons.

La piste de danse qui se remplira beaucoup plus dans les minutes suivant cette photo.

La piste de danse qui se remplira beaucoup plus dans les minutes suivant cette photo.

J’y serai l’an prochain!

C’est confirmé, je prendrai part au Dîner en blanc 2014! D’abord parce que j’ai déjà mon kit et que je veux pouvoir le reporter! Puis, parce que je sais maintenant que malgré la tonne de règlements, le Dîner en blanc, c’est festif et très cool. Chapeau à l’organisation! Les oreilles ont dû vous ciller toute la journée, alors que je disais à qui voulait bien l’entendre que jamais JAMAIS je n’organiserais un événement extérieur d’un soir, dépendant de la température et sans plan B.

À retenir

Si vous souhaitez prendre part au Dîner en blanc de Québec 2014, vous pouvez :

  • Être parrainé par un ami qui y a pris part en 2013 ou
  • Vous inscrire sur la liste d’attente sur le site du Dîner

Merci au Dîner en blanc de m’avoir invité cette année. J’y serai l’an prochain (mais ça, je l’ai déjà dit!).

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Sorties

Adopter le quinoa pour ne pas gaspiller de Babybel

Un peu comme tout le monde, j’ai fini par me convertir au quinoa. D’abord parce que je m’étais promis de cuisiner des aliments qui m’étaient encore inconnus, et le quinoa en faisait partie. C’est un aliment intéressant, faible en lipides et riches en protéines et oméga-3. Aussi parce que je cherche à varier mes lunchs… En septembre, on est bourré d’inspiration pour ceux-ci, mais en mars, on est parfois à court d’idées.

Voici donc une salade de quinoa, pommes et… Babybel. Et oui, du fromage Babybel. Je suis le genre de maman qui aime faire l’épicerie avec ses enfants afin qu’ils fassent eux-mêmes certains choix. Je me dis qu’ainsi, ils risquent de découvrir des nouveaux aliments et j’ai l’impression de leur faire connaître un aspect de l’alimentation, de les initier à la cuisine. Mais il arrive parfois que je leur laisse faire un choix parce qu’ils ont l’air bien convaincus, tout en me doutant que je serai sans doute pognée pour les manger! C’est le cas des fameux Babybel (on s’entend qu’ils ont été influencés par la pub!).

babybel

Je me suis inspirée d’une recette du livre Les lunchs de Geneviève (O’Gleman), dont je vous ai déjà parlé. Dans la recette originale, on utilise du Gouda. Mais bon, pour ne rien jeter, on s’adapte! À essayer! Voici comme réaliser cette salade de quinoa, pommes et… Babybel! : )

salade de quinoa

1 commentaire

Classé dans Accueil, Recettes

Un dimanche matin, deux soupes

J’ai un léger défaut : j’achète de la bouffe pour une armée. L’été, au marché, je vire folle. J’achète tous les fruits et légumes de saison. Quand les enfants sont à la maison, je leur en sers en collation, aux repas. Mais quand il en reste trop et qu’ils commencent à se défraichir, je fais des réserves de soupes. Je les congèle en portion individuelle ou familiale. On les utilise aux repas mais surtout dans les lunchs.

En ce dimanche avant-midi, je me devais de trouver des recettes pour passer des betteraves rouges et un chou-fleur. Ces recettes ne sont pas de moi, mais je vous les partage. Elles se préparent rapidement et donnent de bons résultats!

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Recettes