Archives de Tag: Cuisson de la dinde

On se fait un dindon sucré-salé pour Noël!

Après un automne à délaisser involontairement le blogue (rassurez-vous, j’ai mangé quand même!), je vous reviens en force, juste à temps pour vous proposer une bonne recette pour votre dindon de Noël!

Cuisinez-vous cette volaille comme repas traditionnel des Fêtes? Chez-nous, on n’est pas très nombreux le soir de Noël. Le dindon entier n’est pas systématiquement sur la table. Mais quand je le cuisine, je suis toujours étonnée de voir la quantité de viande incroyable et peu grasse qu’il y a sur cette « star de la nutrition ».

dindon sucré-salé

Sur le site ledindon.qc.ca, on apprend que le dindon a une chair aussi maigre que celle des poissons les plus faibles en gras, qu’il est évidemment riche en protéines, une excellente source de fer et non allergène (et ben!).

Un goût sucré-salé qui rompt avec la tradition

Quand le dindon du Québec m’a invité à cuisiner une dinde avant les Fêtes, j’ai tout de suite penser aux restes de viande que j’aurais. Ben oui, je suis bizarre de même. C’est en pensant à tout ce que j’allais pouvoir cuisiner une fois un premier repas de dindon mangé que m’est venu l’idée de cette recette.

J’ai réalisé que j’aimais mangé de la volaille en plat style asiatique : soupe thaï, macaroni chinois, riz frit, rouleaux de printemps, salade poulet-légumes-vermicelles, etc.

J’ai donc préparé mon dindon en l’arrosant à chaque heure d’une sauce maison cassonade-ail-soya, très similaire à celle que j’utilise pour préparer des spare ribs. Ça confère au dindon un petit goût sucré-salé délectable, tout en le gardant humide et en lui donnant une belle teinte couleur sauce soya.

Le bouillon qu’on en retire est déjà aromatisé et peut être utilisé autant dans le macaroni chinois que pour la soupe tonkinoise! Alors, #OnSeFaitUnDindon?

Ingrédients

Pour la sauce/pré-bouillon

  • 2 1/2 tasse d’eau
  • 1 tasse de sauce soya
  • 1 1/2 tasse de cassonade
  • 2 cuil. à soupe de miel
  • 4-5 gousses d’ail, émincées

Pour le dindon

  • 1 dindon congelé Exceldor (qui se cuit au four sans décongélation requise – magie!)
  • 2 carottes, coupées en tronçons
  • 2 céleris, coupés en tronçons
  • 1 oignon, émincé
  • 1 1/2 à 2 cuil. à thé de Cinq-épices chinoises

Étapes

  • Mettre tous les ingrédients de la sauce dans une poêle à haut rebord et cuire à feu moyen-doux pendant 45 minutes, afin qu’elle épaississe. Ajuster le goût au besoin (en ajoutant un peu de miel, par exemple, pour un goût plus sucré).
  • Cuire le dindon selon les instructions sur l’emballage – ajuster le temps de cuisson selon le poids et la rôtissoire que vous avez.
  • Après la première heure de cuisson, ajouter les légumes en tronçons dans la rôtissoire et arroser une première fois d’une louche ou deux de sauce.
  • À chaque heure, ajouter quelques louches de sauce pour arroser la dinde. À la dernière heure, vous devriez être à court de sauce : arroser avec le bouillon abondant dans la rôtissoire.
  • Laisser reposer une quinzaine de minutes avant de servir.

légumes et vermicelles

Alors que la dinde repose, vous pourrez préparer vos accompagnements. Je vous suggère de faire un repas de Noël différent all the way – exit les pommes de terre en purée et les atoka! Servez plutôt votre super dindon sucré-salé avec des vermicelles de riz (moins de 3 minutes de préparation!) et des légumes revenus dans l’huile de sésame et dans une louche de bouillon chaude de dindon. Un peu de graines de sésame, de coriandre et d’oignon vert et vous obtiendrez un repas tout simplement délicieux!

dindon, légumes, vermicelles

Bon Noël à tous, chers fidèles lecteurs!

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Recettes