Archives de Tag: bouillon de homard

Lobster roll à la mayo épicée maison

La saison du homard bat son plein. En avez-vous profité jusqu’à maintenant? Après avoir savouré le crabe, il est maintenant temps de savourer ce crustacé sous toutes ses formes.

Chaque printemps, j’ai l’opportunité de cuisiner le homard gaspésien. Vous savez comment reconnaitre ces derniers? Grâce à leur petit médaillon bleu accroché à leur pince.

La pêche aux homards dans la péninsule gaspésienne au Québec, le long du littoral du golfe du Saint-Laurent, est certifiée durable. On s’assure de respecter des critères précis pour préserver la pérennité de l’espèce et minimiser l’impact sur l’environnement.

Et saviez-vous que depuis 2012, la traçabilité de vos homards est assurée, grâce au numéro inscrit sur le médaillon. Rendez-vous au monhomard.ca et vous y trouverez le nom de celui qui a pêché votre homard, et même parfois une vidéo pour le voir en action! Une belle façon de se rappeler du côté artisanal de ce métier.

Passons à table!


Le week-end dernier, j’ai savouré du homard gaspésien d’abord sous sa forme la plus simple, bouilli dans une eau bien salée, accompagné d’un peu de beurre à l’ail, avec une salade verte et un bon verre de Sauvignon blanc Attitude de Pascal Jolivet.

Puis, je n’ai pas résisté à l’appel du lobster roll. Ils sont mille fois meilleurs fait maison, parce qu’on contrôle la quantité d’homards qu’on y met! Et croyez-moi, je suis généreuse.


Ingrédients (pour 2 lobster rolls)

  • 2 pains style hot-dog
  • 2 homards cuits et décortiqués
  • 1 branche de céleri
  • 2 oignons verts
  • Mayonnaise maison épicée (au goût)
    • 1 jaune d’œuf (on conserve le blanc pour le déjeuner du lendemain!)
    • 1 cuil. à soupe de moutarde de Dijon
    • 1 cuil. à soupe de jus de citron
    • 2 gousses d’ail
    • Huile de canola
    • Sriracha (au goût)
    • Sel/poivre au moulin

Étapes

Pour la mayonnaise, mettre tous les ingrédients dans un bol, à l’exception de l’huile et la sriracha. Fouetter les ingrédients et incorporer graduellement l’huile de canola, en mince filet. Il vous est également possible de la faire au pied mélangeur, selon les mêmes instructions. (La quantité d’huile peut varier, selon la quantité de mayonnaise que vous souhaitez faire.) Une fois votre mayo montée, y ajouter la quantité souhaitée de sriracha. Goûter et rectifier l’assaisonnement au besoin.

Griller les pains. Les beurrer de mayonnaise. Ajouter la quantité souhaitée de homard, en prenant soin de laisser des gros morceaux de pince bien en vue! SAVOURER!

Garder toujours vos carcasses de homard au congélateur

Il vous sera possible de faire un excellent bouillon, en faisant simplement revenir carottes, céleris, oignons, ail, carcasse de homards, feuille de laurier, sel, poivre et d’y ajouter une dizaine de tasses d’eau. Ce sera excellent pour concocter un risotto ou faire cuire des pâtes!

Pour d’autres recettes mettant en vedette le homard, c’est par ici et !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Recettes

Du homard gaspésien dans sa plus simple expression

La saison du homard bat son plein! ll faut en profiter au maximum, car elle ne dure qu’environ 2 mois. Et il vous faut exiger le homard gaspésien, celui avec l’étiquette bleue. On se doit d’encourager au maximum cet aliment du Québec, si l’on veut garder cette richesse chez-nous et éviter que trop de bêtes ne soient vendues en exportation.

homard gaspésien 2015

Grâce au numéro sur l’étiquette, vous pouvez même voir qui est le pêcheur grâce à qui la bête se retrouve sur votre table! Et si le coeur vous en dit, vous pourrez même lui écrire un courriel pour exprimer votre satisfaction! Pour en savoir plus, consultez mon article de l’an passé.

Si je l’ai beaucoup cuisiné l’an passé (en pâtes ail et vin blanc, sandwich, bisque et risotto), j’ai plutôt envie de le déguster dans sa plus simple expression cette année. Je l’ai donc servi en canapé, avec craquelins, guamacole et concombres. Mixé avec de la ciboulette ou des oignons verts, et un peu de mayo, il devient une entrée parfaite et fraîche à déguster en bonne compagnie.

Homard gaspésien en canapé

Pour des dîners weekend ou pour un lunch rapide, il vous suffit de prendre la mixture similaire (j’ai substitué les oignons verts par du persil italien!), l’assaisonner avec du sel citronné La Pincée, la combiner avec roquette et concombre, et la servir dans un pain à sandwich ou à hot-dogs. Promis que vous ferez des jaloux à la cafétéria du bureau!

Guédille homard gaspésien

Finalement, s’il y a une chose que je veux que vous reteniez, c’est de ne jamais jamais jeter les carcasses de homards. Jamais! Combiné à des pelures d’oignons et du thym, les carcasses vous donneront un superbe bouillon, que vous pourrez utiliser pour un risotto, des pâtes ou une soupe. Cette fois, j’ai fait revenir les bouts d’oignons et le thym dans un peu d’huile. J’ai ajouté la carcasse de homard et pas mal de sel, et j’ai déglacé avec un peu de bière blonde. J’ai ajouté 8 tasses d’eau et laissée mijoter pendant une bonne heure, au minimum. Résultat : 1,75 litre de bouillon beau, bon, pas cher.

Pour plus d’idées pour cuisiner le homard, consultez mon article de l’an passé où j’ai préparé 4 plats avec seulement 2 homards. Finalement, dans la section Vins, vous trouverez  3 suggestions de vin pour accompagner les repas où le homard est en vedette. Bonne dégustation!

1 commentaire

Classé dans Accueil, Recettes