Archives de Catégorie: Recettes

Lobster roll à la mayo épicée maison

La saison du homard bat son plein. En avez-vous profité jusqu’à maintenant? Après avoir savouré le crabe, il est maintenant temps de savourer ce crustacé sous toutes ses formes.

Chaque printemps, j’ai l’opportunité de cuisiner le homard gaspésien. Vous savez comment reconnaitre ces derniers? Grâce à leur petit médaillon bleu accroché à leur pince.

La pêche aux homards dans la péninsule gaspésienne au Québec, le long du littoral du golfe du Saint-Laurent, est certifiée durable. On s’assure de respecter des critères précis pour préserver la pérennité de l’espèce et minimiser l’impact sur l’environnement.

Et saviez-vous que depuis 2012, la traçabilité de vos homards est assurée, grâce au numéro inscrit sur le médaillon. Rendez-vous au monhomard.ca et vous y trouverez le nom de celui qui a pêché votre homard, et même parfois une vidéo pour le voir en action! Une belle façon de se rappeler du côté artisanal de ce métier.

Passons à table!


Le week-end dernier, j’ai savouré du homard gaspésien d’abord sous sa forme la plus simple, bouilli dans une eau bien salée, accompagné d’un peu de beurre à l’ail, avec une salade verte et un bon verre de Sauvignon blanc Attitude de Pascal Jolivet.

Puis, je n’ai pas résisté à l’appel du lobster roll. Ils sont mille fois meilleurs fait maison, parce qu’on contrôle la quantité d’homards qu’on y met! Et croyez-moi, je suis généreuse.


Ingrédients (pour 2 lobster rolls)

  • 2 pains style hot-dog
  • 2 homards cuits et décortiqués
  • 1 branche de céleri
  • 2 oignons verts
  • Mayonnaise maison épicée (au goût)
    • 1 jaune d’œuf (on conserve le blanc pour le déjeuner du lendemain!)
    • 1 cuil. à soupe de moutarde de Dijon
    • 1 cuil. à soupe de jus de citron
    • 2 gousses d’ail
    • Huile de canola
    • Sriracha (au goût)
    • Sel/poivre au moulin

Étapes

Pour la mayonnaise, mettre tous les ingrédients dans un bol, à l’exception de l’huile et la sriracha. Fouetter les ingrédients et incorporer graduellement l’huile de canola, en mince filet. Il vous est également possible de la faire au pied mélangeur, selon les mêmes instructions. (La quantité d’huile peut varier, selon la quantité de mayonnaise que vous souhaitez faire.) Une fois votre mayo montée, y ajouter la quantité souhaitée de sriracha. Goûter et rectifier l’assaisonnement au besoin.

Griller les pains. Les beurrer de mayonnaise. Ajouter la quantité souhaitée de homard, en prenant soin de laisser des gros morceaux de pince bien en vue! SAVOURER!

Garder toujours vos carcasses de homard au congélateur

Il vous sera possible de faire un excellent bouillon, en faisant simplement revenir carottes, céleris, oignons, ail, carcasse de homards, feuille de laurier, sel, poivre et d’y ajouter une dizaine de tasses d’eau. Ce sera excellent pour concocter un risotto ou faire cuire des pâtes!

Pour d’autres recettes mettant en vedette le homard, c’est par ici et !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Recettes

Salade d’inspiration fattouche avec croustilles de lentilles

Je fais partie des gens chanceux qui vivent sans allergies alimentaires ou intolérances. Toute ma petite famille est exemptée de cette réalité, qui touche de nombreuses personnes. Heureusement, on vit dans une ère où de plus en plus d’entreprises et de restaurants arrivent à proposer des alternatives pour que les gens allergiques puissent manger savoureusement, sans avoir la perception de se restreindre.

En tant que blogueuse, je reçois à l’occasion des nouveaux produits à déguster. On ne me paye pas pour en parler, et les cadeaux ne m’obligent en rien à en traiter sur mon blogue. Je le fais quand j’aime et que ça se porte bien pour un article!

La compagnie Enjoy Life Foods m’a récemment fait découvrir leurs croustilles de lentilles Plentils, un produit qui m’était totalement inconnu.

plentilsElles sont à mi-chemin entre de véritables croustilles et des craquelins. Les Plentils sont croustillantes et un peu puffy! Plus riches en protéines que des craquelins et beaucoup moins grasses que des croustilles, elles sont une alternative aux fringales de soirée, un peu comme l’est du pop corn.

J’ai choisi de les intégrer dans une salade d’inspiration fattouche. Et le résultat était fort concluant. Les croustilles de lentilles ajoutent un croquant très attachant! J’ai opté pour la variété Sel de mer, qui se mariait parfaitement avec mon plat (psst : préférez cette variété à celle Ail et parmesan, qui n’était pas du tout à mon goût!).

salade fattoucheSalade d’inspiration fattouche

J’ai utilisé ce que j’avais sous la main pour concocter ma salade d’inspiration fattouche, dans laquelle on retrouve généralement des morceaux de pitas grillés.

J’ai mélangé un reste de laitue iceberg avec de la roquette, des tomates, des poivrons, du concombre, des oignons verts, de la menthe, du basilic, et des croustilles de lentilles Plentils Sel de mer. Pour la vinaigrette, j’ai émulsionné de l’huile d’olive avec du jus de citron, du sumac, une touche de miel. J’ai salé et poivré le tout, et j’ai dégusté!

Cette salade est excellente en accompagnement. Pour l’option salade repas, j’incluerais une source de protéine supplémentaire, comme un peu de fromage feta, par exemple.

salade fattouche 2.JPGQuant aux produits Enjoy Life Foods, je vous recommande d’essayer leurs biscuits (n’importe quelle variété, sont tous bons). Ils sont aussi sans allergène et pleins de saveurs. Mes enfants ne jurent pratiquement que par eux!

Merci à Enjoy Life Foods pour les envois fréquents de produits. Les opinions réflétées ici sont les miennes. Aucune obligation de publication, ni rétribution liée à cet article.

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Recettes

Salade Bangkok (recette parfaite pour vos résolutions!)

Que manger santé fasse partie ou non de vos résolutions, je vous propose une recette de salade Bangkok riche en saveurs.

Si vous êtes comme moi, vous êtes toujours intéressés à goûter à de nouvelles recettes de salades, qui contiennent une bonne portion de protéine.

 
A
vec la combinaison d’ingrédients sucrés-salés, mariés des saveurs thaïes, cette salade a tout pour vous plaire. Vous trouvez la liste des ingrédients un peu longue, surtout celle de la marinade? Adaptez le tout à ce que vous avez sous la main. J’ai toujours une tonne de bouteilles et contenants de produits asiatiques. Il vous manque un ou deux ingrédients à la recette? Ne vous empêchez surtout pas de la faire pour autant.

 
Quant aux ingrédients de la salade, rien ne vous empêche de remplacer les mandarines par des quartiers d’ananas ou de mangue, les épinards par une laitue de votre goût. Vous pourriez même remplacer le poulet par du porc, si le coeur vous en dit.

Vous trouverez les détails de la recette sur le site d’Exceldor, pour qui j’avais créé cette recette. Il y a même les étapes de la préparation en vidéo! Bon appétit!

 

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Recettes

On se fait un dindon sucré-salé pour Noël!

Après un automne à délaisser involontairement le blogue (rassurez-vous, j’ai mangé quand même!), je vous reviens en force, juste à temps pour vous proposer une bonne recette pour votre dindon de Noël!

Cuisinez-vous cette volaille comme repas traditionnel des Fêtes? Chez-nous, on n’est pas très nombreux le soir de Noël. Le dindon entier n’est pas systématiquement sur la table. Mais quand je le cuisine, je suis toujours étonnée de voir la quantité de viande incroyable et peu grasse qu’il y a sur cette « star de la nutrition ».

dindon sucré-salé

Sur le site ledindon.qc.ca, on apprend que le dindon a une chair aussi maigre que celle des poissons les plus faibles en gras, qu’il est évidemment riche en protéines, une excellente source de fer et non allergène (et ben!).

Un goût sucré-salé qui rompt avec la tradition

Quand le dindon du Québec m’a invité à cuisiner une dinde avant les Fêtes, j’ai tout de suite penser aux restes de viande que j’aurais. Ben oui, je suis bizarre de même. C’est en pensant à tout ce que j’allais pouvoir cuisiner une fois un premier repas de dindon mangé que m’est venu l’idée de cette recette.

J’ai réalisé que j’aimais mangé de la volaille en plat style asiatique : soupe thaï, macaroni chinois, riz frit, rouleaux de printemps, salade poulet-légumes-vermicelles, etc.

J’ai donc préparé mon dindon en l’arrosant à chaque heure d’une sauce maison cassonade-ail-soya, très similaire à celle que j’utilise pour préparer des spare ribs. Ça confère au dindon un petit goût sucré-salé délectable, tout en le gardant humide et en lui donnant une belle teinte couleur sauce soya.

Le bouillon qu’on en retire est déjà aromatisé et peut être utilisé autant dans le macaroni chinois que pour la soupe tonkinoise! Alors, #OnSeFaitUnDindon?

Ingrédients

Pour la sauce/pré-bouillon

  • 2 1/2 tasse d’eau
  • 1 tasse de sauce soya
  • 1 1/2 tasse de cassonade
  • 2 cuil. à soupe de miel
  • 4-5 gousses d’ail, émincées

Pour le dindon

  • 1 dindon congelé Exceldor (qui se cuit au four sans décongélation requise – magie!)
  • 2 carottes, coupées en tronçons
  • 2 céleris, coupés en tronçons
  • 1 oignon, émincé
  • 1 1/2 à 2 cuil. à thé de Cinq-épices chinoises

Étapes

  • Mettre tous les ingrédients de la sauce dans une poêle à haut rebord et cuire à feu moyen-doux pendant 45 minutes, afin qu’elle épaississe. Ajuster le goût au besoin (en ajoutant un peu de miel, par exemple, pour un goût plus sucré).
  • Cuire le dindon selon les instructions sur l’emballage – ajuster le temps de cuisson selon le poids et la rôtissoire que vous avez.
  • Après la première heure de cuisson, ajouter les légumes en tronçons dans la rôtissoire et arroser une première fois d’une louche ou deux de sauce.
  • À chaque heure, ajouter quelques louches de sauce pour arroser la dinde. À la dernière heure, vous devriez être à court de sauce : arroser avec le bouillon abondant dans la rôtissoire.
  • Laisser reposer une quinzaine de minutes avant de servir.

légumes et vermicelles

Alors que la dinde repose, vous pourrez préparer vos accompagnements. Je vous suggère de faire un repas de Noël différent all the way – exit les pommes de terre en purée et les atoka! Servez plutôt votre super dindon sucré-salé avec des vermicelles de riz (moins de 3 minutes de préparation!) et des légumes revenus dans l’huile de sésame et dans une louche de bouillon chaude de dindon. Un peu de graines de sésame, de coriandre et d’oignon vert et vous obtiendrez un repas tout simplement délicieux!

dindon, légumes, vermicelles

Bon Noël à tous, chers fidèles lecteurs!

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Recettes

Gin-concombre-fraises : mon allié pour l’été

Convaincue que je ne suis pas la seule à virer folle quand la saison des fraises bat son plein. J’en ai toujours au frigo et j’en mange pratiquement tous les jours. Elles sont petites, sucrées, tendres, bien rouges… Qui peut leur résister?

Au Marché du Vieux-Port avec qui je collabore pour une série d’articles, on trouve des fraises chez plusieurs marchands. Je me suis procurée les miennes au kiosque de la Polyculture Plante, de Ste-Pétronille, sur l’Île d’Orléans.

Hop, on les cuisine!

Évidemment, elles font bonne figure dans les smoothies, la fondue au chocolat, les short cakes, les collations des enfants, les salades. Elles volent aussi la vedette de mes pouding au chia, que je transporte dans un petit pot Masson pour manger au bureau, en déjeuner ou dessert.

Mais plutôt que de vous présenter une recette traditionnelle, j’ai décidé de mettre en valeur la fraise dans un drink!

drink gin-concombres-fraises

Parce qu’en été, on cherche toujours des alternatives au rosé et à la sangria, pour l’apéro de fin de journée… La preuve : j’ai fait bien des envieux quand j’ai posté cette photo sur mes réseaux sociaux! Les commentaires allaient du « Je salive » à « Ça me parle, ce drink-là! », en passant par « Y fait soif! ».

Gin-concombre-fraises

Ingrédients pour un drink (Mes quantités sont à l’oeil, doser selon vos goûts!)

  • 4 fraises fraîches du Québec (dont une pour garnir)
  • 4 rondelles de concombre (dont une pour garnir)
  • 3 feuilles de menthe
  • 1 oz (ou 1 oz 1/2) de gin (j’utilise le Hendricks)
  • Tonic ou eau pétillante
  • Quelques gouttes de jus de citron (facultatif)
  • Glaçons

Étapes

  • Dans un verre long, placer les fraises et le concombre au fond et les écraser grossièrement, pour en faire ressortir les jus.
  • Taper les feuilles de menthe dans vos mains, pour en faire ressortir les huiles essentielles. Ne les écraser pas! Les mettre dans le verre.
  • Ajouter quelques gouttes de jus de citron (facultatif) et les glaçons.
  • Verser d’abord le gin, puis remplir le reste du verre avec le tonic.
  • Brasser et garnir d’une fraise et d’une rondelle de concombre.
  • Déguster et, si nécessaire, répéter les étapes. 🙂

Merci au Marché du Vieux-Port pour cette belle collaboration.

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Recettes

Cuisiner la rhubarbe en juin

Cuisinez-vous souvent la rhubarbe? Bien que j’adore cet aliment, j’avoue ne pas trop avoir le réflexe de le cuisiner. Mais c’est chose du passé!

Le Marché du Vieux-Port a approché quelques blogueurs et moi afin de créer des recettes, avec quelques aliments vedettes à différentes périodes de l’année. Chanceuse que je suis, j’ai obtenu le mois de juin! Fines herbes, fraises et rhubarbe seront donc les vedettes de mes prochains billets!

compote de rhubarbe

À propos de ce… légume!

Et oui, vous avez bien lu : la rhubarbe est un légume! Bien qu’on la cuisine comme un fruit, très souvent combinée à du sucre afin de lui perdre de l’acidité, la rhubarbe est un légume, comme sa partie comestible est sa tige, le pétiole. À l’inverse, il ne faut absolument pas manger sa feuille, extrêmement toxique, voire même mortelle!

Abondante en juin, il vous est possible d’en acheter une bonne quantité et d’en congeler! Vous en aurez toujours sous la main. Deux méthodes s’offrent à vous.

Vous pouvez la congeler en tronçons, sans la faire blanchir, en autant qu’elle soit bien couverte.

Ou – et c’est la méthode que je préfère – vous la cuisinez en compote avec un peu de sucre (et des fraises, si le coeur vous en dit). Cette compote pourra à la fois servir à garnir un dessert ou à ajouter à un yogourt pour vos déjeuners ou pour emporter dans votre boîte à lunch! Elle se conserve une semaine au frigo, et quelques mois au congélo.

Au Marché, j’ai acheté la mienne au kiosque de la Ferme André-Marie et Samuel Gagnon en provenance de la Côte-de-Beaupré, et j’en ai profité pour faire le plein de petits pots, dont leurs herbes salées que j’adore.Gâteau crème Boston et rhubarbePetit gâteau crème Boston-rhubarbe

Ce petit dessert, assez simple à préparer, est plein de saveurs et obtiendra pleins de WOW et MIAM de vos invités. Bien sur, vous pouvez faire votre gâteau à la vanille vous-même, mais j’aime bien utiliser les petits gâteaux individuels vendus en épicerie. C’est pratique pour quand on a moins le temps de cuisiner.

Je me suis inspirée d’une recette de Ricardo pour créer le tout.

Ingrédients

  •  1/2 (120 ml) de tasse de sucre (la moitié pour la crème, l’autre pour la compote)
  • 2 cuil. à soupe (30 ml) de farine non blanchie
  • 1 2 cuil. à soupe (15 ml) de fécule de maïs
  • 2 oeufs
  • 1 1/4 tasse ( 31o ml) de lait chaud
  • 4 0z (110 g) de chocolat blanc, râpé
  • 1 1/2 tasse (375 ml) de rhubarbe tranchée en petites rondelles
  • Une demi gousse de vanille, l’intérieur seulement *facultatif

Étapes

Pour la crème pâtissière : mélanger dans une casserole, hors du feu, 1/4 de tasse de sucre, avec la farine, la fécule de maïs et les oeufs. Mélanger. Ajouter graduellement le lait chaud, tout en fouettant. Chauffer doucement. Tout au long de la cuisson, râcler le fond avec une spatule en silicone. Ne jamais laisser sans surveillance, sinon ça deviendra une omelette! Hors du feu, ajouter le chocolat et mélanger. Transvider dans un cul-de-poule, couvrir d’une pellicule de plastique directement sur la surface de la crème, et réfrigérer 3 h.

Pour la compote : mélanger la rhubarbe et 30 ml de sucre (et les graines de vanille si désiré). Porter à ébullition. Cuire ensuite environ 20 minutes, à feu doux. La purée doit devenir bien épaisse. Laisser tiédir.

Sur le petit gâteau, couvrir de crème pâtissière, de compote de rhubarbe et de fraises tranchées. Saupoudrez de sucre à glacer ou de flocons d’érable, si vous en avez! Et régalez-vous!

dessert facile rhubarbe Merci au Marché du Vieux-Port pour cette charmante opportunité de collaborer avec vous!

1 commentaire

Classé dans Accueil, Recettes

C’est le temps du homard gaspésien

Profitez-vous de la saison du homard? C’est maintenant que ça se passe! Pour ma part, je privilégie toujours le homard du Québec, soit celui de la Gaspésie. Issus d’une pêche certifiée durable, ces homards viennent de la péninsule gaspésienne, le long du littoral du golfe du Saint-Laurent. Sa belle chair blanche et son goût salé lui confèrent un petit quelque chose de « revenez-y »!

J’aime évidemment le manger comme cela, avec une salade d’accompagnement. Mais j’ai aussi plein de façons de le cuisiner. Consulter ces articles (ici et ) pour découvrir quelques recettes déjà parues sur le blogue qui peuvent vous inspirer!

risotto homard

 

2 Commentaires

Classé dans Recettes

Poulet et semoule de… chou-fleur!

On a beaucoup parlé du chou-fleur cet hiver, ou plutôt de son prix exorbitant. Je vous propose donc cette recette, pour les semaines où votre épicerie offrira ce délicieux légume à bon prix. Et parce qu’en été, les marchés regorgeront de chou-fleur du Québec, et qu’il faudra en profiter!

Quand Exceldor m’a demandé de concocter une recette avec leur poitrine de poulet marinée Shish taouk, j’ai tout de suite pensé l’accompagner d’un plat de couscous. Mais j’avais lu quelque part qu’avec un chou-fleur, un peu d’huile d’olive et un robot culinaire, on pouvait faire de la magie.

Trouvez les détails pour réaliser le tout sur le site d’Exceldor.

poulet et semoule de chou-fleur

Poster un commentaire

Classé dans Recettes

Quand salade en pot et mijoteuse font bon ménage

Comment vont vos résolutions en février? Vous tenez bon dans le « je vais manger mieux »? Pour ma part, comme je trouve que je mange bien (les quelques excès balancent les bons repas). Je fais surtout attention à mes portions et à mes achats.

Salade en pot Masson

Dans ces temps où on ne fait que parler du prix exorbitant des aliments, ce n’est certainement pas le temps de gaspiller de la nourriture. Mais comme je fais attention à mes portions – j’ai tendance à manger de trop grosses assiettes – je dois bien planifier afin de ne rien perdre.

Faire les bons achats

Je planifie généralement mes repas selon les spéciaux de mon épicier. Quand je trouve deux poulets pour 12 $, je saute sur l’aubaine. J’en cuit un, j’en congèle un. Quand je cuis mon poulet, je conserve les os (pour faire un bon bouillon maison) et le jus de cuisson pour faire cuire mon second poulet plus tard.

Pour se faire, je le cuisine à la mijoteuse, selon une recette de Ricardo. Hyper simple et ultra savoureux. Une cuisson de 4h à puissance élevée et l’affaire est ketchup. Le poulet entier est bien cuit mais ultra juteux. Mon truc : j’ajoute pas mal de thym, et je mets les légumes que j’ai sous la main – je ne mets pas autant de patates que suggéré.

poulet entier à la mijoteuse

Portionner et préparer à l’avance

Je ne réinvente pas le bouton à 4 trous aujourd’hui. Le secret pour éviter le gaspillage et les excès, c’est de préparer son menu et ses lunchs à l’avance. J’adore cuisiner le dimanche, en pyjama par-dessus le marché. Sans tout-tout-tout planifier, j’essaie d’en faire un max possible le dimanche, surtout quand les enfants sont à la maison. Ça nous donne plus de temps pour profiter de la vie faire les devoirs-bains-souper-vaisselle les soirs de semaine.

Un lunch que j’adore est la salade placée dans un pot Masson, plus communément appelé la salade en pot. Ça me permet de préparer jusqu’à 3 portions d’avance et surtout de ne pas me faire des portions de fou.

Salade en pot

Le concept des salades en pot, vous le connaissez : on étage et on compacte pour que ça n’oxyde pas. En ordre, en partant du fond, on met :

  • Vinaigrette
  • Protéine
  • Céréales ou pâtes
  • Légumes, des plus résistants à la vinaigrette au moins
  • Feuillage (on top)

Je n’ai pas de recette en particulier; j’y vais vraiment avec ce que j’ai sous la main, dans le frigo, le congelo ou le garde-manger. Cette semaine, j’ai cuit mon poulet et du quinoa blanc au persil. J’ai ajouté des édamames que j’avais au congélo et des épinards, achetés en spécial à 3 $ la boîte. J’ai garni le tout de graines de chanvre.

Quinoa au persil

  • 1 tasse de quinoa
  • 1 2/3 d’eau
  • curcuma
  • poivre
  • huile d’olive
  • feuille de laurier
  • 1 tasse de persil

Après avoir rincer le quinoa, le faire revenir dans un peu d’huile, de curcuma et de poivre. Ajouter l’eau et la feuille de laurier et porter à ébullition. Diminuer le feu et couvrir pour une quinzaine de minutes. Laisser refroidir avant d’ajouter le persil haché.

quinoa aux herbes

Variez les combinaisons et redonnez-m’en des nouvelles!

1 commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Recettes

Encore des restes de dinde?

Noël est passé et il vous reste encore de la dinde? Soit vous avez choisi de donner un doggybag à tous vos convives, soit vous l’avez déjà mangé ou congelé. Ou peut-être pire : vous l’avez jeté car vous n’étiez plus capable d’en voir la couleur au frigo.

J’arrive un peu tard le 29 décembre pour vous suggérer quoi faire avec votre dinde, mais j’avais décidé d’hiberner un tantinet ces derniers temps. Les gens qui me connaissent seront surpris d’apprendre que je n’avais pas ouvert mon ordi personnel depuis plus de deux semaines, un exploit digne d’un immense X sur le calendrier. J’essaie d’en limiter l’accès aux kids, normal que je prêche par l’exemple.

Bref! À l’époque où j’écrivais pour le Voir, j’avais compilé quelques idées pour passer vos restes de dinde. Bouillon, mini-sandwich sucré-salé, salade de quinoa et dinde, riz chinois et mini hot-chicken font partie de mes passe-partout pour récupérer la dinde sans trop s’apercevoir qu’on mange la même protéine à tous les repas!

sandwich sucré-salé à la dinde

Pour voir ces idées, c’est par ici : Un petit dindon, 1000 recettes, sur le blogue Beau, bon, pas cher.

Poster un commentaire

Classé dans Recettes