Archives de Catégorie: Découvertes

La Cour arrière du Festibière : passage obligé pour célébrer l’été

J’ai trouvé l’endroit par excellence pour déguster une bonne bière sous le soleil cet été. J’oserais même dire que c’est ZE spot à Québec. Je parle de la Cour arrière du Festibière, un endroit dont vous ne pourrez plus vous passer.

Cour arrière du Festibière

Mes trois semaines de vacances avec les enfants se sont écoulées. Et on n’a pas chômé. On s’est promené au Québec, mais on en a profité pour arpenter notre ville de fond en comble. Chaque été, j’ai l’impression de redécouvrir Québec. Cette année ne fait pas exception.

Cour arrière du Festibière 2

C’est par une journée caniculaire passée dans le Vieux-Québec qu’on a abouti près de l’Agora du Vieux-Port. J’avais entendu parler de bassins d’eau (mes enfants trippent à se tirer tout habillé dans les fontaines). Mais ma surprise fut double quand j’ai réalisé qu’en plus des plans d’eau, le Festibière avait ouvert un pub-terrasse, dans la cour du Café du monde.

Cour arrière du Festibière

Ce qu’on y retrouve? Des dizaines de bières de microbrasseries, en bouteille et en fût. Le tableau des bières est impressionnant; il est digne du Festibière, l’événement annuel qui se déroulera cette année du 13 au 16 août. Tout ça près du Fleuve, avec le bruit des chutes d’eau des bassins, caché de la circulation, avec vue sur les bateaux de croisière.

Bières au Festibière

Le plus appréciable? C’est que pour la maman que je suis, qui traîne ses enfants un peu partout – principalement dans des activités pour eux – a trouvé l’endroit parfait pour prendre une bière relaxe, sans pression, pendant que ses enfants s’amusent.

Bière Festibière

Bien rares sont les pub où les enfants sont les bienvenus! L’endroit est simplement parfait, près des bassins et de la chute d’eau, qui a gardé mes enfants bien actifs, bien loin d’être impatients de faire une activité « pour leur mère ».

Bassins d'eau de l'AgoraBassins d'eau de l'AgoraLa Cour arrière du Festibière est ouverte tous les jours, de 11 h à 23 h. Je n’y suis allée que de jour, et j’ai bien hâte d’y retourner sans ma progéniture en soirée. Avec l’éclairage, l’endroit doit encore plus est magnifique. Sur leur site, on dit que des boîtes à lunch du Groupe Restos Plaisirs y sont aussi disponibles (honnêtement, faudrait pas que je travaille dans ce coin-là… mes heures du dîner s’éterniseraient!)

Cour arrière du Festibière 4Croyez-moi : vous vous devez d’y aller faire un tour. Vous partagerez mon enthousiasme!

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

Thé à l’anglaise du Panache du Parc : arrêter le temps pour mieux en profiter

Moins d’une minute suffit pour décrocher de la ville et se sentir en campagne paisible lorsqu’on entre au Bois-de-Coulonge. Vous êtes déjà allé? Ça faisait un bail pour ma part. C’est toujours aussi bucolique.

D’autant plus que depuis deux ans s’est installé le Panache du Parc, un délicieux petit salon de thé logé dans l’ancienne résidence du gardien du parc. Entouré de jardins, ce lieu est l’endroit parfait pour arrêter le temps et s’imaginer prendre le thé à la campagne… sans sortir de la ville.

Panache du parc Bois-de-CoulongesL’heure du thé… et de la crème glacée

Lorsqu’on m’a invité à tester le concept du thé à l’anglaise au Panache du Parc, j’ai d’abord dû décliner. Mes enfants (pas très heure-du-thé, on se comprend) étaient avec moi et le défi de les faire assoir pendant plus d’une heure en plein après-midi ensoleillé était inconcevable. On m’a rassuré en me précisant que les enfants allaient assurément y trouver leur compte.

Panache du parc 2

On m’a à ce moment informé de la belle nouveauté de cette année, soit le bar à gelato. Un mot-clé qui m’a convaincu que les enfants ne s’y sentiraient pas comme un chien dans un jeu de quilles.

Fiston et les gelatoSi j’en parle dès maintenant, c’est que cet ajout au menu, déjà très intéressant, rend le Panache du Parc encore plus accessible à tous, à toute heure du jour. Lors de notre passage, la gelato faisait d’ailleurs courir les foules.

Panache du parc

Revenons au thé à l’anglaise

Servis dès 14h les vendredis, samedis et dimanches, le plateau de nourriture du thé à l’anglaise a tout pour plaire. Tout est fait maison par le chef du Panache, Louis Pacquelin, et son chef pâtissier, Yves-Marie Rolland.

Plateau Panache du parc

  • D’abord les sandwichs salés : saumon fumé, oeufs et le wow concombre-cresson-menthe
  • Puis les délicieux scones (les plus tendres que je n’ai jamais mangés) servis avec les confitures de l’Auberge Saint-Antoine et une délectable mascarpone vanillée
  • Et finalement les pâtisseries : mini-éclairs, gâteaux au fromage et macarons qui, comme le dit Miss Papila, ont disparu plus vite pour se souvenir des saveurs. (J’avais averti les autres invités : dès que mes enfants allaient les apercevoir, les macarons allaient être chose du passé! Ils en sont fous.)

Sandwichs heure du thé Panache du parc

Pour ce plateau, il vous faudra débourser 19 $/personne. On vous servira le thé de votre choix (j’ai goûté au thé vert tropical). Leurs thés glacés sont d’ailleurs extra (préparez vos enfants mentalement au fait qu’ils ne sont pas aussi sucrés que ceux du commerce!).

Thés Panache du parcRien ne vous empêche également de siroter un verre de vin en apéro (quoi, il est midi avant d’être 14h!). Si l’intérieur du bâtiment est charmant, les places offertes à l’extérieur sont encore plus propices au petit rosé.

Menu Panache du parc

Salades, sandwichs et desserts

J’y retournerai cet été pour tester le menu régulier, offert tous les jours de la semaine et de la fin de semaine, de 11h à 17h. On m’a dit que les must étaient la salade de homard à la lime et le sandwich de porc effiloché, accompagné de mesclun.

Il vous est également possible de créer votre salade repas, pour un prix débutant à 6,50 $ (de bons prix quand on sait que la nourriture est préparée par un établissement certifié Relais&Châteaux). Je pense entre autres aux gens qui travaillent dans les immeubles à proximité, et qui n’ont que la chaîne de beignes au coin de la rue Holland pour les sustenter…

Grande Fille

On y retourne donc pour la bonne gelato et un tour dans le Bois-de-Coulonge avec les enfants et pour prendre le prendre de prendre le temps autour d’un bon thé et d’un plateau de bouchées concoctées avec amour.

Je me sens poète, ça doit être le grand air.

Bois-de-Coulonges

Je remercie Mme Ingrid Lemm de l’Auberge St-Antoine pour le merveilleux accueil, et surtout pour m’avoir rassurer à l’effet que les enfants étaient plus que bienvenus. Mes enfants me parlent encore de la gentille dame qui leur a offert des macarons.

Même si j’ai été invité, ces propos rendent compte de mon expérience et reflètent entièrement mon opinion.

Psst : N’oubliez pas les Panache mobile 1 et 2, sur l’Île d’Orléans et au Bassin Brown (dont le service se fait maintenant aux tables contrairement à l’année où j’y ai fait ma critique – j’y suis retournée l’an passé et l’expérience était 100 fois mieux!) avec leur superbe lobster roll, de même que le Café de la promenade, situé dans le bâtiment à l’entrée de la Promenade Samuel-de-Champlain.

miam lobster roll

3 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

Manger du bon gibier n’aura jamais été aussi simple

Manger du canard, du lapin, du cerf et de la pintade en un tournemain un soir de semaine? Épater vos invités le samedi soir avec ces mêmes plats? C’est possible.

Vous l’avez remarqué sur Instagram et Facebook, je cuisine régulièrement le canard, surtout grâce aux cuisses confites qu’on trouve sous-vide dans les rayons du boucher à l’épicerie. Alors quand les Gibiers Canabec m’ont convié à une soirée pour découvrir des produits pas encore sur le marché, j’en étais ravie.

Surtout que c’était une invitation bien spéciale : une soirée-dégustation chez la chef Marjorie Maltais. Oui, chez-elle, dans son garage magnifiquement transformé en cuisine de rêve!

C’est sept variétés de plats que nous avons dégustés, certains déjà sur les tablettes, d’autres à venir à l’automne. Si aucun ne m’a déplu, j’ai des préférés, je l’avoue. Je me suis même empressée de cuisiner leurs produits à la maison pour voir si c’était aussi facile d’utilisation qu’on le prétendait. Vous savez quoi? Ce l’est.

Gésiers de canard et salade débilement bonne

Comme premier plat, on nous fait essayer les gésiers de canard. Bon. Si vous êtes comme moi, le gésier n’a jamais été sur votre liste d’épicerie. Ne sachant pas exactement c’était quoi et ça allait goûter quoi, je n’osais pas. Pourtant, c’est mon coup de coeur des produits de Gibiers Canabec.

Salade de gésiers de canard confit de Marjorie

Salade de gésiers de canard confit de Marjorie

Tellement que je me suis empressée d’aller en racheter pour cuisiner la même salade, à base de choux de Bruxelles blanchis, noix, pomme grenade, pommes et sirop d’érable. Fait important : chaque boîte de Gibiers Canabec propose une recette imaginée par Marjorie, ce qui rend les produits d’autant plus accessibles.

Ma salade de gésiers de canard confit Gibiers Canabec

Ma salade de gésiers de canard confit Gibiers Canabec

Ailes de quoi? De lapin!

À l’automne, vous trouverez des ailes de lapin BBQ en épicerie. Oui, vous avez bien lu : des ailes de lapin! Vous aurez deviné que cette appellation est davantage marketing qu’autre chose. C’est que l’entreprise-distributeur de Québec joue dans la cour des grands en s’attaquant au marché des célèbres ailes de poulet, fort populaires dans les party de sportifs de salon. Leur avantage? Elles sont plus grosses et 50 % moins grasses. Elles ne seront pas vendues congelées, ce qui garantira encore plus leur goût savoureux.

Ailes de lapin

Mes autres coups de coeur

Parmi les plats dégustés, je retiens principalement la pintade au vin blanc et tomates ainsi que le lapin braisé au vin rouge et balsamique. Ce dernier pourrait devenir un classique à la maison : ni sucré ni acide, la viande est tendre et la sauce en quantité abondante.

 

Lapin braisé vin rouge et balsamique

D’ailleurs, là réside un des avantages de leur produit. Vendus sous-vide et non congelés, les gibiers déjà cuits se réchauffent rapidement selon les instructions sur la boîte et viennent avec une bonne quantité de sauce, ce qui vous évite d’avoir à travailler sur cette partie souvent laborieuse d’un repas (une bonne sauce!). Autre cue : quand vous achetez une viande sous-vide ainsi, remarquez la gélatine qui s’est formée. Elle est un gage de grande qualité!

pintade au vin blanc et tomates

Pintade aux herbes en croûte de sel : un délice!

C’est sous une finale festive et bonne à s’en lécher les doigts que s’est terminée la soirée, alors que Marjorie nous a appris comment cuire une pintade entière en croûte de sel. Je vous invite à consulter l’article de Hungry Rachel qui vous donne tous les détails sur la préparation.

Bref, j’ai pas pu m’empêcher d’en redemander une deuxième portion. J’ai même tenté de soudoyer Marjorie pour partir avec les restes! J’essayerai sans aucune doute.

 

Ce que je retiens de ces produits, c’est surtout qu’ils sont polyvalents et peuvent être utilisés à différentes sauces. Je m’en sers souvent de base pour composer un plat de pâtes ou un salade. Mais ils peuvent également servir d’élément principal à votre repas, comme l’osso bucco de cerf.

J’entends régulièrement des commentaires de lecteurs ou d’amis qui me disent : « moi je suis pas foodie comme toi, je ne saurais pas par où commencer. » Primo, je ne mange pas que du caviar et du foie gras! Mais surtout, je pense sincèrement que les produits de style Gibiers Canabec peuvent vous insuffler cette dose de courage et confiance à faire un grand repas à partir de superbes viandes pour lesquelles on vous aura donné une longueur d’avance en terme de cuisson!

Two thumbs up pour Marjorie!

Je ne pourrais passer sous silence le talent et le courage de Marjorie Maltais. Imaginez : une quinzaine de blogueurs qui débarquent chez-vous, avec une fin de loup et une soif de découverte, par un soir de chaleur et de grande humidité. Garder son sang-froid et son sourire dans de pareils circonstances relèvent de l’exploit. Je la félicite! Surveillez-la, elle a pleins de projets sur la table (jeu de mots involontaire!).

Merci à Alexandre Therrien de Gibiers Canabec et à Triade Marketing pour cette invitation. Merci Marjorie pour ton hospitalité : tu me réinvites quand tu veux! ; )

Pour voir d’autres coups de coeur, consultez les billets de Sylvie Isabelle et Tranche de pain.

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

Des idées gourmandes pour souligner la fête des Mères

Si votre maman est une foodie, pourquoi ne pas la gâter avec des petits cadeaux gourmands. Je vous présente quelques idées bien simples qui enjoliveront la fête des Mères de votre maman chérie.

Thé et chocolat

Ces deux classiques peuvent être offerts à toute occasion et feront toujours plaisir. D’ailleurs, saviez-vous que les accords thé/chocolat, ça existe? C’est tout nouveau pour moi, je l’avoue, mais j’aime bien l’idée.

On m’a récemment envoyé beaucoup d’information sur le sujet, ainsi que deux palettes de chocolat biologique Green & Black’s Organic. J’ai marié ces chocolats de qualité avec des thés de Monsieur T., reçus au Foodcamp. Ce que j’aime de cette boutique, c’est qu’elle fait partie de celles qui ont démocratisé le thé, et le rendent jour après jour plus accessible.

Accords chocolat et thé

Je vous suggère les mariages suivants :

  • Le thé noir Tire d’érable épicée avec un chocolat noir aromatisé, comme celui à l’orange et aux épices Maya Gold
  • Le thé vert Journée à la plage avec un chocolat au lait sucré et crémeux, comme celui avec morceaux de caramel écossais
  • Le thé Oolong au lait ou une tisane avec un chocolat noir ou au lait à saveur classique, comme un 75 % ou 80 % de cacao

Une boîte de 4 thés (12 $) et deux tablettes de chocolat = moins de 25 $. Avec ce cadeau, vous savez que vous enjoliverez l’heure du thé de votre maman, et que, par ricochet, elle aura une pensée pour vous lors de chacune de ses dégustations.

Un peu d’amour dans un rosé

Avez-vous bu votre premier rosé de la saison? Quand il fait soleil et qu’on inaugure la terrasse, ça nous en prend. On m’a invité à goûter un tout nouveau rosé disponible en SAQ qui, de par son nom et branding, s’offre très bien pour la Fête des Mères.

Grain d'amour

Se détaillant à 16,70 $, le Grain d’amour des Vignerons de Brulhois, fait à 100 % de Muscat de Hambourg, est gras, faible en acidité et bourré de fruits. C’est du bonbon, le sucre en moins. Si votre maman aime les rosés punchés et très fruité, vous avez le cadeau parfait.

Des livres, encore des livres!

J’ai déjà fait un billet détaillant mon top 10 des livres de recettes que j’affectionne. C’est pas compliqué : je pourrais m’en acheter encore et encore! Si votre mère est comme moi, misez tout sur cette idée! En flânant au centre commercial, j’ai pu feuilleter le super livre Chefs de famille, qui propose 20 portraits de famille de personnalités québécoises de la cuisine et plus de 100 recettes familiales. Cela vous inspirera peut-être des conversations autour de votre histoire culinaire familiale! (Disponible en version électronique à 19,95 $, papier : 39,95 $)


Perfectionnement et plaisir en cadeau

Finalement, ma dernière suggestion est celle des cours de cuisine. Que votre maman soit une aspirante chef ou une débutante, il existe des ateliers ou cours de cuisine pouvant répondre à ses goûts. Et pourquoi ne pas s’offrir cela à vous aussi, afin d’accompagner votre mère le soir de son cours, qui se termine généralement par un bon repas et un verre de vin! L’expérience n’en sera que plus agréable. Je vous suggère les endroits suivants :

Avec ces idées, plus d’excuses de manque de temps pour magasiner! Ces idées simples, accessibles et abordables sauront combler l’une des plus importantes personnes de votre vie!

3 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes

Restaurant Légende par La Tanière : un véritable coup de coeur

Il y a de ces restos pour lesquels on craque littéralement. Ça n’arrive pas si souvent que ça. Mais quand ça survient, on s’en rappelle longtemps. J’ai eu ce type de révélation samedi dernier, lors de ma première visite au restaurant Légende par La Tanière. Si Allison de Foodie in Quebec city m’avait prévenue que j’allais vivre une expérience culinaire hors du commun, je ne me doutais pas qu’elle avait à ce point raison.

Légende

Légende, c’est le petit nouveau de Karen Therrien et Frédéric Laplante, propriétaires de La Tanière, un établissement 5 diamants. Situé sur la rue St-Paul, Légende a comme mission de faire « découvrir et redécouvrir notre terre, notre forêt et notre fleuve ». Il s’est également classé parmi les 10 meilleurs restaurants canadiens en 2014 selon le magazine En route.

Légende par La Tannière

Dès qu’on y pénètre, on se sent plongé dans un univers à la fois actuel et emprunt d’histoire. Le bois, la pierre, l’éclairage, les pompes à bière en forme de panache : rien n’est laissé au hasard et tout est à mon goût. On est samedi, 20h30, l’endroit est plein à craquer. Les gens ont l’air à la fête, mais ce n’est pas trop bruyant. Le personnel nous accueille comme si on entrait chez des amis, comme si on faisait parti de la famille. C’est friendly mais ultra professionnel. Quelques secondes suffisent pour que je sois convaincue que la soirée sera parfaite.

Huîtres Légende

Plateau d’huîtres et verre de Seyval-Chardonnay Les Pervenches

Je zieute un peu le menu, pour la prochaine fois où j’y retournerai. Comme Sylvie l’a dit dans l’un de ses billets, tous les plats sont offerts autant en portion entrée qu’en plat principal. J’aime cette idée, qui fait en sorte qu’on peut prendre plus de plats et goûter à plusieurs choses, en plus petites portions.

Le succès de Légende passe aussi par leurs plats à partager servis sur planche de bois. On m’a dit grand bien des plateaux de charcuteries maison et celui du pêcheur. Les accompagnements, tous plus géniaux les uns que les autres, font briller les éléments principaux des plats.

flanc de porc légende

Un des meilleurs plats dégustés à vie : flanc de porc, ananas grillés, huile déshydratée, champignons marinés, betteraves, et plus encore.

Pour notre part, nous avions réservé chez Légende pour profiter du menu Québec Exquis à 50 $. Je confirme qu’on s’est régalé des trois plats, élaborés en collaboration avec la maison d’affinage Maurice Dufour. En plus, on a partagé quelques huîtres et avons eu la chance de déguster deux planches de produits extraordinaires – on a été plus que gâtés!

Tête de porcelet

Entrée QcExquis : tête de porcelet en roulade de persil, lentins de chêne au Secret de Maurice à la façon tartiflette, fleurettes de chou-fleur

Honnêtement, je pense ne pas encore en être revenue. Fascinant d’entendre le staff super attentionné, dont le chef Émile Tremblay, parler avec autant de passion et fierté des produits de qualité qui nous sont offerts. On sent que le menu est inspiré du patrimoine culinaire québécois, tout en laissant une grande place à l’évolution de notre cuisine et à la créativité des gens qui oeuvrent dans l’établissement.

gigot d'agneau Légende

Plat principal QcExquis : gigotin d’agneau à Tommy Lavoie, haricots et bleu de brebis, écrasé de céleri-rave et carottes glacées

Je vous invite fortement à profiter des deux dernières journées du festival #QcExquis, alors que de grands restaurants de la ville de Québec offrent des menus midis à 20 $ et des soupers 3 services à 50 $. N’oubliez pas de réserver!

Mais plus spécifiquement, je vous suggère d’expérimenter le restaurant Légende. Cet établissement redéfinie purement et simplement ce qu’est une expérience gastronomique. Rien de moins.

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

Les 8 ans de Grande Fille sous le thème de la Reine des neiges

Serez-vous surpris d’apprendre que comme plusieurs enfants de son âge, ma Grande fille trippe sur le film la Reine des neiges? C’est donc autour de ce thème que j’ai organisé sa fête d’amies de 8 ans. Je vous en ai déjà parlé : je m’emballe un peu beaucoup quand c’est le temps de préparer l’anniversaire de mes enfants. Cette fête ne fait pas exception.

Fête d'enfants Reine des neiges

Plonger sa cuisine dans un hiver éternel

Pour la déco, j’ai misé en partie sur des éléments à l’effigie de la Reine des neiges, dénichés au Maxi-Dollar et au défunt Target. Comme la fête de Grande Fille est en décembre, j’ai aussi trouvé plusieurs décorations pas cher de Noël, parfaites pour imiter un Arendelle plongé dans un hiver éternel.

Anniversaire Reine des neiges décoration

En gros, j’ai :

  • Accroché de faux glaçons en feutrine (normalement destinés à décorer un foyer) sur mes armoires
  • Suspendre des flocons cartonnés, destinés à décorer le sapin
  • Placé des mini-boules de styromousse dans un vase pour y faire tenir des fausses branches d’arbre blanches
  • Peinturé des mini-citrouilles qui nous restaient des décos d’Halloween
  • Utilisé des pots Masson turquoise pour les ustensiles
  • Placer sur une nappe bleu pâle de la feutrine blanche et parsemée de brillants, qu’on utilise parfois pour couvrir les pieds de sapin de Noël.

Table décoration Reine des neigesBref, des idées simples qui, combinées aux éléments affichant les visages d’Anna, Elza et Olaf, formaient un super décor.

Glaçons décoration Reinge des neiges

Pour les amuser un peu

Comme ma fille invitait ses amies à dormir – un vrai pyjama party comme dans le temps! – fallait trouver quelques activités pour les amuser. J’ai misé sur le bricolage et la cuisine!

J’ai trouvé de grosses couronnes en carton blancs chez Michaels, que les filles ont dessiné et décoré avec flocons et autres autocollants de la Reine des neiges.

Brico couronnes Reine des neiges

Vous remarquez dans leurs cheveux? Au Maxi-Dollar, dans le stock de Noël, j’ai trouvé de longues mèches blanches ornées d’un gros flocon. L’illusion était presque parfaite pour transformer les 6 petites filles en Anna!

En cuisine, elles ont décoré des guimauves, à l’aide de chocolat turquoise (j’ai fait fondre des pastilles de chocolat turquoise trouvé chez Bulk Barn (aussi disponible chez Deserres et Michaels) et de paillettes et flocons en sucre pour décorer les gâteaux. Les filles ont pu en rapporter chez elle de surcroît.

Décoration de guimauves

Un gâteau Reine des neiges avec fausse glace et sucre d’orge

Je m’inspire beaucoup de Pinterest lorsque vient le temps de trouver mes idées pour les fêtes. Le gâteau de cette fête ne fait pas exception.

Gâteau Reine des neiges maison

J’ai préparé un gâteau à la vanille, que j’ai teinté avec du colorant alimentaire en gel bleu (voir le produit) avant la cuisson.

Réaliser décoration gâteau Reine des neiges

Pour le glaçage, j’ai utilisé mon mélange habituel au fromage à la crème, que j’ai laissé blanc crème naturellement, pour bien représenter la neige.

Gâteau Reine des neiges

Pour la décoration, j’ai pris des figurines de la Reine des neiges que nous avions déjà. Mais c’est surtout les gros morceaux de glace en sucre d’orge qui ont volé le show! Très réalistes, ils donnaient vraiment l’impression d’être de la vraie glace! Voici la méthode pour la réaliser (uniquement la partie sur la glace a été utilisée). Note : ne faites pas la glace trop épaisse, car elle devient plus dure à casser!

Glace pour gâteau Reine des neiges

Bref, le gâteau – mais surtout la glace! – a fait fureur. Chaque amie en a d’ailleurs rapporté un petit morceau!

Gâteau reine des neiges fait maisonEn soirée, j’ai installé un grand matelas au salon pour un fin de party-ciné. Après avoir englouti pizza, guimauves et gâteau au souper, pouvez-vous croire que ces charmantes petites filles avaient encore faim pour du pop corn? Et devinez quel film les filles ont écouté avant d’aller au lit? : )

Pour d’autres idées de fête, consultez :

 

2 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes, Recettes

Test de goût : le veau Vivo style bacon

Ah le bacon. Aliment tant apprécié, tant pour son goût salé, son côté gras que sa finale crispy. Au diable les calories quand on mange du bacon… L’important, c’est le goût! J’étais donc très curieuse quand on m’a demandé de tester un nouveau produit, maintenant sur les tablettes de tous les supermarchés : le veau Vivo style bacon.

Veau Vivo

Par définition, le bacon, c’est du porc. Le veau, une viande beaucoup plus maigre, peut-elle imiter le bacon? Imiter au point de s’y méprendre? Au point de confondre mes enfants par exemple? La réponse est non. Est-ce bon? Est-ce suffisamment savoureux pour que j’en achète? La réponse est oui!

Vendu environ 5-6 $ le paquet (prix similaire au bacon), le veau Vivo style bacon est une belle alternative plus santé à l’aliment qu’il tente d’imiter. Il est riche en protéines et faible en matière grasses, ce qui en fait un bon choix si on tente de couper dans le gras. Il est également moins salé. Cet Aliment du Québec est fait selon des normes strictes de respect des animaux, par-dessus le marché (on aime).

Le résultat en cuisine

Si certains de mes collègues blogueurs l’ont cuisiné en repas (les liens plus bas), je l’ai apprêté dans  sa plus simple expression : cuit au four sur une plaque pour accompagner un déjeuner du dimanche matin.

Veau sur gauffre

Une fois cuit, la texture est bien similaire au bacon, mais on perçoit bien, à l’apparence, que c’est moins gras. Au goût, c’est très bon. Mais ce n’est pas du bacon. C’est vraiment, comme le nom le dit, un produit qui est de style bacon.

À la maison, Grande fille et moi avons bien aimé. Fiston a quasiment pleuré quand il s’en est aperçu. Ceci dit, en petit ogre qu’il est, il l’a mangé.

Vivo au déjeuner

Bref, un produit bien intéressant si vous êtes fan de viande au déjeuner et que vous cherchez une alternative moins grasse et moins salée au bacon.

Aussi sur le sujet les textes de Sylvie Isabelle, Tranche de pain, Miss Papila et Meilleur avec du beurre.

Merci au veau Vivo et à Catapulte communication pour l’offre de tester le produit. Les commentaires exprimés reflètent ma pensée.

Poster un commentaire

Classé dans Découvertes, Recettes

L’Auberge des Glacis : petit coin de paradis en Chaudière-Appalaches

En novembre, j’ai été invité à prendre part à un petit « voyage de presse de blogueurs » à l’Auberge des Glacis, situé à L’Islet à moins d’une heure de Lévis. Déjà que l’invitation était tentante, elle était d’autant plus agréable car j’allais découvrir un nouveau coin de ma région, Chaudière-Appalaches. Comme j’habite sur la rive-sud de Québec – ce qui m’a valu le titre de correspondante à l’étranger par les autres blogueurs! – tout est un bon prétexte pour parler de mon coin de pays. Auberge des Glacis L’Auberge des Glacis, c’est un ancien moulin à farine converti en auberge à la fin des années 80. C’est aussi deux charmants propriétaires, dont notre hôte pour la soirée, Nancy Lemieux. Ancienne journaliste, Nancy a tout d’une bonne aubergiste : elle est accueillante et très sympathique. Et elle est une grande passionnée.

Auberge réconfortante

Une visite des lieux nous fait découvrir les chambres, les anciennes comme les plus nouvelles (dont une adaptée pour une personne en fauteuil roulant), toutes dotées de cachet. Nancy nous raconte que pour ses travaux et son mobilier, elle a fait majoritairement affaire avec des artisans et constructeurs de la région. Pour elle, l’économie locale est d’une importance capitale.

Une fois installée dans nos chambres, il est temps d’aller rencontrer le chef Olivier Raffestin avant de passer à table. Issu de Sancerre en France, il a oeuvré plusieurs années aux P’tits oignons de Lévis avant de joindre l’équipe de l’Auberge des Glacis. Grâce à son audace et son raffinement, la salle à manger fait bien régulièrement salle comble.

Auberge des Glacis de l'Islet

Festin aux saveurs locales

À notre arrivée dans la salle à manger, Nancy nous offre deux apéros : un superbe vin d’orange (recette secrète maison!) et la bière Glacis, une blanche aux arômes de poire et d’estragon, brassée en collaboration avec la microbrasserie Le Corsaire. Un simple coup d’oeil au menu et déjà, je suis en appétit. Raison supplémentaire d’être comblé? Une liste impressionnante de près de 75 producteurs de la région Côte-du-Sud et des environs. Pour l’Auberge, l’importance de mettre les produits du terroir est capitale. Si plusieurs établissements se targuent de le faire, ici, c’est plus que perceptible. Les produits locaux sont partout. Menu producteurs Côte-du-Sud L’Auberge propose plusieurs types de menus. J’opte pour le Design culinaire, un 7 services (à un coût de 89$, une aubaine!) dont plusieurs plats ont fait la réputation de l’endroit. Avec l’accord mets-vins, j’ai mangé comme une reine. En rafale, voici ce que j’ai dégusté :

  • une mise en bouche de terrine de bison avec confit d’oignons au gin québécois Piger Henricus
  • un potage courge butternut, pommes et érable
  • une première entrée combinant un feuilleté de canard à la Dark Mild du Corsaire, pleurotes et jus de cuisson ainsi qu’une cassolette d’esturgeon, de palourdines et de crevettes avec vin du Nordet
  • une seconde entrée de quenelle lyonnaise (un must de l’endroit, même si peu photogénique!)
  • un trou normand à base de thé Kusmi aux fraises et vodka
  • un filet mignon et escalope de foie gras, gratin de pommes de terre aux herbes salées de Retour aux sources et fromage fumé à l’érable le P’tit bronzé de la Fromagerie du Terroir, légumes grillés, pleurotes, sauce au vin rouge et au thé Lapsang Souchoung
  • une crème brûlée (qui manquait un peu de caramélisation) et une vernie combinant chocolat des Chocolats Favoris et Sortilège

Délicieux, bien exécuté, fait maison de façon bien traditionnelle : bref, une table très gourmande réalisée avec amour et attention.

Un brunch des plus savoureux

À mon réveil, je découvre la belle vue extérieure de ma chambre. En ce matin frais de novembre, je sors prendre quelques photos avant le déjeuner et découvre la jolie Rivière aux tortues qui alimentait le moulin à l’époque. Avis aux amateurs de plein-air : l’Auberge des Glacis est entourée de sentiers, parfaits pour la marche, la course et la raquette en hiver. Vue Auberge des GlacisJe rejoins mes collègues blogueurs en vue d’entamer le brunch, en me disant qu’officiellement, je suis encore bien remplie de la vieille! Voyant le buffet rempli uniquement de beaux plats maison et de produits locaux, l’appétit me revient soudainement. Rillettes, terrines, charcuteries, fromages, confitures maison, saucisses, frittata, crêpes, fruits frais, yogourt, céréales, croissants et pain de la Boulangerie Sibuet. Gros coup de coeur pour les fèves au lard à la volaille effilochée. Je me nourrirais à ça jusqu’à la fin des temps! Brunch Auberge des Glacis Offrir l’Auberge à Noël? Why not!

J’ai adoré mon séjour (trop court!) à L’Auberge des Glacis. Je me suis promis d’y retourner. Si vous êtes de ceux qui aimez offrir un forfait auberge-repas à vos proches à Noël, considérez l’endroit comme une bonne option. C’est à une heure de Québec, c’est sympathique, convivial, abordable. En consultant le site, j’ai même vu qu’en achetant un forfait d’ici Noël, vous courrez la chance de gagner un forfait pour 2 dans leur jolie suite. Une pierre, deux coups? À lire aussi sur le sujet, les résumés de mes amis Sylvie Isabelle, Miss Papila et Tranche de pain. Bonheur à l'Auberge des Glacis Merci à l’Auberge des Glacis et à Tourisme Chaudière-Appalaches pour cette charmante invitation. C’était un bonheur de découvrir un superbe endroit dans ma jolie région. Les opinions exprimées dans ce texte reflètent entièrement ma pensée.

2 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

Keurig 2.0, un nouveau système testé et approuvé

Quand Keurig Canada m’a offert la possibilité de tester leur nouveau système d’infusion 2.0, je n’ai pas hésité. Il y a environ 4 ans, je m’étais procurée une Keurig après avoir magasiner les différentes machines d’infusion à dosettes. Question coût/qualité du café – et vivant à l’époque avec quelqu’un qui ne buvait pas d’espresso, la Keurig était sortie grande gagnante. Et je l’ai toujours appréciée. Polyvalente, simple à utiliser, elle a su être rentabilisée.

Voici Keurig 2.0

Pour la nouvelle #KeurigInnovation, on m’a d’abord teasé en m’envoyant certains indices sur l’un des grands changements accompagnant le système 2.0. De plus grandes capsules qu’à l’habitude? Puis une carafe?

K-Carafe

Oh! La nouvelle Keurig offrira la possibilité d’infuser en plus grand format? Intéressant! Car avouons-le, si les dosettes sont bien pratiques quand on est seul, elles le sont moins quand on reçoit plusieurs personnes à la maison.

Keurig 2.0

Bonjour jolie machine

Quand la #keurig2point0 a été livrée à la maison, j’ai d’abord remarqué son format et son look, versus mon précédent modèle.

Mes 2 Keurig

Le modèle reçu, la Keurig 2.0 K500 (d’une valeur de 189,99$), comporte un réservoir d’eau illuminé de 2,36 litres (80 oz) – le plus grand de la gamme Keurig, ainsi qu’un grand écran tactile, couleurs, avec fond d’écran personnalisable. Le plus adorable? Keurig Canada a pensé personnaliser ma machine avec un Accent de couleur confectionné spécialement pour ma petite famille et moi. Adorable. Et du coup, les enfants veulent s’improviser barrista.

Ma Keurig 2.0 personnalisée

Que retenir de cette #KeurigInnovation?

Je vous entends me demander si cette belle innovation en vaut la peine. Pour l’utiliser quotidiennement depuis plus d’un mois, je peux vous dire que c’est une machine hyper pratique et d’une simplicité déconcertante d’utilisation. Je l’apprécie pour :

  • Son mode d’économie d’énergie et son réglage pour s’éteindre seule (après une période de temps souhaitée et programmée) : elle complète mon petit côté lunatique qui oubliait régulièrement de fermer sa cafetière
  • Ses alertes d’entretien : elle saura me rappeler qu’il est temps que je m’occupe d’elle (les autres électro-ménagers de la maison devraient prendre des notes!)
  • Ses commandes programmables, tels que l’infusion à l’heure de réveil, les réglages de favoris pour infuser des boissons totalement à notre goût, la minuterie de l’éclairage de la machine, etc.
  • Son look : on peut choisir la couleur de lumière du réservoir d’eau (vert dans mon cas!) et son fond d’écran

IMG_1480

On s’entend que mis à part tous ces gadgets, le plus grand avantage de la machine est la modification des modes d’infusion. Avec ma précédente machine, je pouvais infuser 3 formats de tasse. Avec la Keurig 2.0, c’est 10 formats, allant de 118 ml (4 oz) à 0,88 litre (30 oz). Simplement pour la carafe, nous avons la possibilité d’en infuser pour 2-3 tasses, 3-4 tasses ou 4-5 tasses. On peut également choisir entre une infusion au goût fort ou régulier. Bref, des petits plus bien intéressants.

Les fameuses dosettes

Puis, en navigant sur la page Facebook de Keurig, j’ai trouvé plusieurs commentaires moins positifs à propos des dosettes. En effet, le système 2.0 est doté d’une technologie permettant à la machine de régler les paramètres en fonction de la reconnaissance de la dosette insérée, garantissant le meilleur goût possible. La machine doit donc reconnaître les dosettes, ce qui veut dire que nous devons choisir uniquement les dosettes spécialement identifiés K-Cup ou K-Carafe de marques Keurig. Contraignant? Oui et non.

K-Cup et K-Carafe

Non dans la mesure où il y a du choix : plus de 125 variétés de cafés, thés, chocolats chauds, etc. de près de 20 marques différentes existent, ce qui inclut Van Houtte, Starbucks, Timothy’s World Coffee, Green Mountain Coffee, Lipton, Folgers et Laura Secord. De quoi y trouver son compte.

K-Cup et K-Carafe Keurig

Oui parce que les capsules que j’utilisais avec ma précédente Keurig ne fonctionnent plus. Quelles soient Van Houtte/Keurig ou d’une autre marque, elles ne sont pas détectées par le nouveau système. Un peu tannant si on en a fait des réserves. Mais moins grave si, comme moi, vous refilez votre ancienne machine à quelqu’un de votre entourage, et pouvez du coup lui donner vos dosettes.

J’ai remarqué que les épiceries près de chez-moi n’ont pas commencé à vendre des dosettes K-Carafe. Je passe donc ma première commande en ligne aujourd’hui même. Livraison gratuite à l’achat d’une certaine quantité de boîtes et plusieurs autres rabais sont offerts.

À retenir : Si comme moi, vous êtes une poule pas de tête le matin, pressée et ayant besoin d’un café vite fait bien fait pour vous réveiller, si vous aimez le principe des dosettes et que l’idée de pouvoir infuser une tasse ou un carafe avec le même appareil vous plait, la Keurig 2.0 comblera vos attentes.

Harnois Keurig

Merci à Keurig Canada de m’avoir offert ce nouveau système d’infusion. Toutes les opinions exprimées dans ce billet sont les miennes et représentent le fond de ma pensée.

12 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes

Dix livres de recettes que j’adore

Au moment où les défis se succèdent sur les réseaux sociaux, ma soeur Caroline m’a nominé au BOOK challenge. Mon défi? Nommer 10 livres qui m’ont marqué. Du coup, j’étais démasquée. Je fais partie de la catégorie de gens qui ne lisent plus beaucoup de romans. Sans vouloir me trouver des raisons (ok oui, j’essaie de me justifier), je lis beaucoup pour la job. Et dans mes temps libres, je lis des articles, des blogues, des revues (petit bonhomme gêné)…

Ça fait belle lurette que je n’ai pas pris la peine de lire un roman. La dernière fois, j’ai dévoré deux bouquins de Stéphane Dompierre et tous les Stéphane Bourguignon. Les autres que j’ai tenté de lire, je me suis endormie dessus. Pas qu’ils étaient mauvais, mais je m’endors facilement. Et le soir, c’est pas mal le seul moment que j’ai pour lire. Pis au lieu de lire, j’écris.

Bref (sujet posé), je m’aperçois que j’achète beaucoup de livres… de recettes! En êtes-vous étonnés? Plutôt que de me m’avouer vaincue face au défi, j’ai choisi d’en faire un billet! Voici donc les 10 livres de recettes (et oui!) qui m’inspirent et/ou m’ont marqué.

10. Le Garde-Manger de Chuck Hugues

Bien avant d’avoir mon blogue, je lisais Tranche de pain (je rêvais de te rencontrer Francis, ben oui!) et ce livre était un de ses préférés. Quand j’avais vu la recette de crevettes croustillantes au miel épicé, je me le suis procuré. C’est une intrusion dans l’univers du resto Le Garde-Manger, avec quelques incontournables de leur carte, dont la fameuse barre Mars frite.

Le Garde-Manger

9. Les Touilleurs

Ce livre est simplement splendide. Les recettes sont divisées en section, selon le type de cuisson ou façon d’apprêter. Une recette, une page de photo, une foule d’indication plus technique question d’éduquer et de transmettre du savoir tout en donnant le goût de cuisiner.

Les Touilleurs

8. Grand Soulard de la cuisine

À l’inverse du précédent, aucune image ne ponctue ce livre. Aucune. Nada. Dans la tradition des plus anciens livres de recettes, celui de Jean Soulard est bourré de recettes, parfois 3 par pages. On sent qu’il a voulu transmettre son savoir. On retrouve nos bases et un peu de tout. C’est simple et efficace.

Jean Soulard7. Les desserts de Patrice et La carte des desserts

Ah Patrice. Pour l’avoir vu deux fois en conférence (FoodCamp 2014 et Omnivore World Tour 2014), je suis quasiment déçue que ses livres ne soient pas comme les livres d’histoire d’enfants d’autrefois, accompagnés d’un mini-disque. Patrice Demers vulgarise si bien son savoir que tout ce qu’il fait a l’air d’une job de bébé lala. Ses livres sont une source d’inspiration incroyable.

Les desserts de Patrice

6-5. 150 plats végé savoureux/Les Carnivores infidèles

Mes 2 bibles de bouffe végé. Parce que je ne suis pas du tout végé mais que ces ouvrages proposent de belles alternatives simples et réalisables.

4. Quand Katie cuisine

Un super livre d’une blogueuse australienne, styliste culinaire et photographe. Cette oeuvre est graphiquement incomparable. Toutes les recettes réalisées et inspirées de ce livre ont été de véritables succès. Je ne me tanne pas de le feuilleter encore et encore.

Quand Katie cuisine

3. Jamie Oliver 30 minutes chrono/Jamie en 15 minutes

Dans ces deux ouvrages, le beau et dynamique chef britannique Jamie Oliver propose des méthodes pour préparer des menus en un minimum de temps. Si je n’ai pas testé la technique chronomètre à la main, les recettes et le style de plating de Jamie me font tripper. Son style bonne franquette m’inspire beaucoup.

Jamie

2. Famille futée/Les lunchs de Geneviève/Bonne bouffe en famille

J’adore la façon simple avec laquelle Geneviève O’Gleman nous parle de bouffe familiale. C’est santé mais goûteux, c’est rapide, pratique et efficace. Les thèmes et les recettes sont variés. J’étais déjà accro à ses ouvrages avant même que l’émission Cuisine futée ne débute. Ces livres sont parfaits pour la planification des repas, lunchs, plats à congeler, etc.

Cuisine futée

1. L’oeuvre entière de Ricardo

Ah Ricardo, Ricardo. Comment aurais-pu finir un top 10 sans y inclure Ricardo? J’aime Ricardo d’amour, vous le savez. Son livre sur la mijoteuse a fait de cet accessoire de cuisine peu raffiné pratiquement un must dans une cuisine. Il a su démontrer qu’on peut faire autre chose que des plats en sauce qui goûtent tout pareil dans cet appareil pratique. Et même si je n’ai pas réalisé des tonnes de recettes de Parce qu’on a tous de la visite, la conception graphique et les images font que je ne me tanne pas de le regarder (le livre là, pas Ricardo! Quoi que…!).

Ricardo

 

Quels sont vos livres coup de coeur? Je cherche toujours à me ressourcer!

3 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes