Quand salade en pot et mijoteuse font bon ménage

Comment vont vos résolutions en février? Vous tenez bon dans le « je vais manger mieux »? Pour ma part, comme je trouve que je mange bien (les quelques excès balancent les bons repas). Je fais surtout attention à mes portions et à mes achats.

Salade en pot Masson

Dans ces temps où on ne fait que parler du prix exorbitant des aliments, ce n’est certainement pas le temps de gaspiller de la nourriture. Mais comme je fais attention à mes portions – j’ai tendance à manger de trop grosses assiettes – je dois bien planifier afin de ne rien perdre.

Faire les bons achats

Je planifie généralement mes repas selon les spéciaux de mon épicier. Quand je trouve deux poulets pour 12 $, je saute sur l’aubaine. J’en cuit un, j’en congèle un. Quand je cuis mon poulet, je conserve les os (pour faire un bon bouillon maison) et le jus de cuisson pour faire cuire mon second poulet plus tard.

Pour se faire, je le cuisine à la mijoteuse, selon une recette de Ricardo. Hyper simple et ultra savoureux. Une cuisson de 4h à puissance élevée et l’affaire est ketchup. Le poulet entier est bien cuit mais ultra juteux. Mon truc : j’ajoute pas mal de thym, et je mets les légumes que j’ai sous la main – je ne mets pas autant de patates que suggéré.

poulet entier à la mijoteuse

Portionner et préparer à l’avance

Je ne réinvente pas le bouton à 4 trous aujourd’hui. Le secret pour éviter le gaspillage et les excès, c’est de préparer son menu et ses lunchs à l’avance. J’adore cuisiner le dimanche, en pyjama par-dessus le marché. Sans tout-tout-tout planifier, j’essaie d’en faire un max possible le dimanche, surtout quand les enfants sont à la maison. Ça nous donne plus de temps pour profiter de la vie faire les devoirs-bains-souper-vaisselle les soirs de semaine.

Un lunch que j’adore est la salade placée dans un pot Masson, plus communément appelé la salade en pot. Ça me permet de préparer jusqu’à 3 portions d’avance et surtout de ne pas me faire des portions de fou.

Salade en pot

Le concept des salades en pot, vous le connaissez : on étage et on compacte pour que ça n’oxyde pas. En ordre, en partant du fond, on met :

  • Vinaigrette
  • Protéine
  • Céréales ou pâtes
  • Légumes, des plus résistants à la vinaigrette au moins
  • Feuillage (on top)

Je n’ai pas de recette en particulier; j’y vais vraiment avec ce que j’ai sous la main, dans le frigo, le congelo ou le garde-manger. Cette semaine, j’ai cuit mon poulet et du quinoa blanc au persil. J’ai ajouté des édamames que j’avais au congélo et des épinards, achetés en spécial à 3 $ la boîte. J’ai garni le tout de graines de chanvre.

Quinoa au persil

  • 1 tasse de quinoa
  • 1 2/3 d’eau
  • curcuma
  • poivre
  • huile d’olive
  • feuille de laurier
  • 1 tasse de persil

Après avoir rincer le quinoa, le faire revenir dans un peu d’huile, de curcuma et de poivre. Ajouter l’eau et la feuille de laurier et porter à ébullition. Diminuer le feu et couvrir pour une quinzaine de minutes. Laisser refroidir avant d’ajouter le persil haché.

quinoa aux herbes

Variez les combinaisons et redonnez-m’en des nouvelles!

Publicités

1 commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Recettes

Une réponse à “Quand salade en pot et mijoteuse font bon ménage

  1. Pingback: Des fines herbes… un peu partout! | Harnois à la carte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s