Un pari réussi pour La Bûche

Ouvrir une cabane à sucre en plein coeur du Vieux-Québec, je me demande pourquoi personne n’y avait pensé. C’est l’endroit par excellence pour attirer les touristes sans même les faire sortir de la ville. Mais ouvrir une cabane à sucre réinventée qui ne fait pas « attrape-touristes » et qui réussit à attirer les locaux en plein coeur du Vieux-Québec? Ça, c’était un défi de taille. Et La Bûche y est parvenue.

La bûche rue St-Louis

Après le Savini et le Bello, Yannick Parent s’est donné comme pari de réinventer nos traditions, sans toutefois les dénaturer. Dans un décor rustique à l’ambiance hyper chaleureuse, La Bûche rue St-Louis allie autant tradition que modernité, alors que la musique d’un violoneux côtoie les mojitos au sirop d’érable. Si ça semble inusité (je sais, j’étais sceptique aussi au début), croyez-moi, ils arrivent à faire rimer le tout à merveille.

À table!

Divisé en deux, le restaurant est meublé d’un côté de tables individuelles, et l’autre de tables en bois massif qui rappellent les grandes tablées des cabanes à sucre. Peau de vache sur les bancs de bar, doudous sur certaines banquettes; on sent que l’équipe n’a pas lésiné sur les détails point de vue déco. Jusqu’aux salles de toilette qui valent le détour!

Au menu

S’il est possible de commander des plats pour vous seul, je vous conseille fortement d’aller à La Bûche en gang, afin de maximiser l’expérience et de passer une commande à partager. Lors de notre passage, c’est ce qui nous attendait. Accompagnés de bons vins canadiens (j’aime l’audace d’une carte des vins entièrement canadiens – bravo!), les plats se sont succédés, tous meilleurs que les autres.

À commencer par leurs tartares. Du tartare dans une cabane à sucre? Si on choisit de la réinventer, pourquoi pas. Vous le savez, je me vante de faire les meilleurs tartares de saumon et de boeuf au monde. Et j’en commande rarement au resto, de peur d’être déçue. Si leur tartare de cerf est excellent, celui au saumon vaut la peine d’être commandé en assiette. Légèrement sucré au sirop d’érable, il était bien relevé, juste assez.

Puis, les oreilles de christ ont suivi. Pas celles des cabanes où on risque littéralement d’y laisser une dent en y croquant! Non! Elles sont fluffy, croustillantes, pas trop grasses – étonnamment!

oreilles de christ la bûche

Se sont ensuite succédés marinades, pains maison, et saumon fumé, accompagné de crème fraiche et oeuf cuit dur fumé (malade!). Ont suivi les ailes de lapin et les pâtés à la viande frits servis avec salade de chou et ketchup aux fruits – j’ai adoré! Pour couronner les entrées – ben oui, on n’était pas rendu aux plats principaux! – on a goûté à la soupe aux pois. Que serait un repas des sucres sans soupe aux pois? Celle de La Bûche est davantage une crème de pois, avec lardons et pois chiches frits. Bien équilibrée, bien bourrante!

Comme plats de résistance, on a eu droit à quelques merveilles, comme la poutine à l’érable et au bacon (two thumbs up pour la sauce!), la tourtière, les fèves au lard (que serait-ce une cabane sans fèves au lard!) et le ragoût de pattes de cochon (fait avec de l’osso buco, rien de moins!). Gros coup de coeur pour l’immense pièce de jambon à la bière, un de leurs mielleurs vendeurs. Oui, l’assiette est à 28 $… Mais la portion! Nous l’avons dévoré à 7, alors que c’est l’assiette individuelle qu’on nous a servie, pour vous dire!

IMG_1045

Finale sucrée

Et comme si on avait encore faim rendu là, on nous a achevé avec le meilleur pouding chômeur que j’ai mangé de ma vie. Il a fait l’unanimité à la table! C’est un incontournable si vous y mangez – gardez-vous de la place! En guise de conclusion au repas, comme dans toutes bonnes cabanes, on propose la tire sur neige, à même le restaurant – dans un bar à neige ouvert à l’année.

Un vraiment, vraiment, VRAIMENT bon pouding chômeur! #labuche

A post shared by Sylvie Isabelle (@sylvie_isabelle) on

Si vous n’entendez que des bons mots comme les miens sur La Bûche de la part des autres blogueurs (Sylvie Isabelle, Tranche de pain, Entre deux bouchées), sachez que c’est mérité. De un pour l’originalité du concept – mettre à la page de la bouffe de grand-mère sans tomber dans la cuisine-trop-fusion, mais aussi pour l’accueil chaleureux, mais surtout pour les plats, riches en saveurs et en qualité (menu). Pour l’expérience en général aussi – moi, chanter une toune des BB en mangeant des pâtés à la viande frits, je trouve ça cool, je l’avoue!

Je vous recommande spécialement de visiter La Bûche en gang, en famille ou entre amis, ou encore pour un party de bureau! Peut-être pas l’endroit pour un souper romantique… quoi que pour une première date, l’ambiance peut aider à combler les silences! ; )

Je garde aussi l’endroit en tête pour un éventuel brunch – l’omelette de la grand-mère ou la cassolette du bûcheron doivent être copieuses à souhait! (Psst : ils ont même un spécial All you can drink sur le Mimosa entre 10h et 11h!). Ah et si vous êtes un vrai barbu, vous mangez gratuitement ces jours-ci! Garochez-vous!

Merci à La Bûche, spécialement à Yannick Parent, pour l’accueil chaleureux et le festin. Merci aussi à Sylvie et Josée pour l’invitation. Même si j’ai été invitée, les propos de ce billet reflète de toute part mon opinion.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

2 réponses à “Un pari réussi pour La Bûche

  1. M-pier

    Encore un article vraiment médiocre
    et mal composé… Très ordinaire.
    Sinon, bravo à la Bûche pour le super concepr et bon succès !

    • C’est vraiment généreux de votre part de vous sacrifier et de continuer à lire mes articles médiocres et mal composés.
      Où puis-je vous lire, afin de pouvoir m’améliorer en suivant votre exemple, certainement brillant et remarquable?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s