Deux homards, quatre repas… le bonheur quoi!

Je trippe sur le homard. C’est même assez évident : mon précédent billet traite du même sujet, chose exceptionnelle. C’est justement le temps de l’année où il faut en profiter, spécialement celui de la Gaspésie.

Le week-end dernier, j’ai acheté 2 homards. J’en ai fait 4 repas. Oui quatre! On peut dire que j’ai su comment rentabiliser mes petites bêtes enh!

Repas 1 : linguine homard, asperges et bacon

Une fois les homards décortiqués, j’ai d’abord pris soin de garder la carapace, même les plus petits morceaux. Ils sont indispensables pour la confection d’une super bisque.

Linguine homard, asperges et bacon

J’ai combiné une partie de la chair avec linguine, bacon, fromage à la crème, vin blanc, asperges vapeur, épinards, basilic, parmesan, fleur de sel et poivre rose. Quoi de mieux que du bacon pour faire apprivoiser le homard aux petits.

J’ai utilisé la chair d’environ un homard pour 3 personnes.

Repas 2 : homard en sandwich

Savouré dans sa plus simple expression, soit en sandwich, le homard prend tout son goût (il me semble).  Pour notre 2e repas, je l’ai combiné avec une mayonnaise garnie de bacon, ciboulette et petits cubes de céleri. Dans un petit pain, j’ai ajouté roquette et rondelles de concombres, après avoir salé/poivré. On obtient un repas simple mais riche en saveurs et en textures.

Repas 3 : bisque de homard

Vous aimez la bisque? Vous en avez déjà fait? Moi non. J’avoue que si j’adore cuisiner des bouillons, je n’avais jamais gardé les carapaces d’homards pour les transformer. Shame on me! On peut faire des merveilles avec ça, combiné à quelques bouts de légumes (vous trouverez la recette tout au bas du billet). Donc plus jamais je ne jetterai mes carcasses de homard… Et vous non plus!

Bisque de homard

Repas 4 : le meilleur risotto au monde!

Je n’avais plus de homard depuis belle lurette, mais il me restait environ 2 tasses de bisque. Éclair de génie et envie de manger du risotto ont fait que je me suis préparée, en improvisant à 100 %, un des meilleurs repas de ma vie! En suivant le principe de base de réalisation d’un risotto (voir billet déjà publié), j’ai combiné ma bisque et du bouillon de légumes à mon riz arborio, ajouté du vin blanc, de l’ail, de l’échalote grise, des épinards, le zeste d’un citron, un petit reste de fromage Migneron et de parmesan… Et c’était le bonheur. J’aurais pu y ajouter asperges ou petits pois verts congelés. Mais gardé simple ainsi, c’était parfait.

risotto à la bisque de homard

Dans toutes ces recettes, mes quantités sont assez approximatives, je sais. Parfois, je cuisine en vue d’un billet – je calcule tout! Dans ce cas-ci, je cuisinais par inspiration, avec les ingrédients que j’avais à porter de la main. En voyant de le résultat et l’engouement que ma photo de risotto a provoqué sur Facebook et Instagram, je devais en faire un billet! Faites vous confiance!

Bisque de homard

Ingrédients

  • La carcasse de 2 homards, concassée
  • 2-3 gousses d’ail
  • 1 petit oignon haché
  • 3 branches de céleri hachées
  • 1 cuil à thé de thym séché
  • 1 à 2 cuil. de pâte de tomates
  • 1 cuil. à soupe de gin
  • 1/2 tasse de vin blanc
  • 3 tasses de fumet de poisson, de bouillon de légumes ou d’eau
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Étapes

  • Faire revenir à feu moyen l’oignon et l’ail quelques minutes. Ajouter le céleri et laisser chauffer une minute.
  • Augmenter un peu le feu et ajouter les carcasses d’homard. Faire revenir en ajoutant la pâte de tomates et le thym.
  • Ajouter le gin et laisser réduire totalement. Déglacer avec le vin blanc et laisser réduire de moitié.
  • Ajouter le bouillon et laisser mijoter à feux doux un minimum de 30 minutes. Assaisonner.
  • Passer au tamis le bouillon, pour ne récupérer que le liquide.
  • Vous pouvez à ce moment ajouter de la crème. Pour ma part, j’ai choisi de ne pas en mettre, afin de pouvoir conserver le bouillon quelques jours et cuisiner un risotto.
Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Accueil

2 réponses à “Deux homards, quatre repas… le bonheur quoi!

  1. Hélène

    Merci pour ces recettes. C’est toujours un bonheur de te lire.

  2. Pingback: Du homard gaspésien dans sa plus simple expression | Harnois à la carte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s