Le bon boudin du Bouchon

Mis à part pour le lancement de Fou des foodies, je n’avais pas encore mangé au Bouchon du Pied bleu (shame on me!). C’est maintenant chose faite. Et pour m’auto-pardonner de ne pas y être allée avant, j’y ai été pour la totale!

bouchon pied bleu

Situé dans Saint-Sauveur, sur la rue St-Vallier, le Bouchon est le restaurant du Pied bleu, une charcuterie reconnue pour son excellent boudin – reconnue mondialement devrais-je préciser. Il a quelques mois, les sympathiques proprios, Thania et Louis, ont ouverts ce qui allait devenir le resto le plus friendly user que je connaisse. Ici, on est en famille. L’ambiance est des plus conviviales. On ne s’en fait pas avec l’étiquette. L’esprit du partage et du repas pris entre amis prend tout son sens.

bouchon pied bleu 2

La cuisine ne pourrait pas être plus ouverte sur la salle à manger, elle en fait littéralement partie. Une grosse tomate est déposée sur les tables réservées. Les assiettes sont dépareillées. Les formats de vin : verre, fillette, gros cul et bouteille. Oui oui, gros cul!

La formule est adaptable selon votre appétit. Pour 30 $, vous avez droit à une entrée, à un plat principal, le saladier – un genre de « bar à salades » sans bar – et au buffet à desserts… Pas cher!

Le concept du saladier m’intriguait. Les serveurs font circuler les bols à salade à travers les tables et vous vous serez, pas plus compliqué que ça. Betteraves et mandarines; fenouil, pommes et pacanes; choux, ananas et avelines sont parmi celles qu’on a pu déguster.

Entrée bouchon pied bleu

Pour l’entrée, j’ai porté mon choix sur la Cervelle de canut et son croustillant de pied de cochon. La Cervelle est en fait un fromage frais maison, dont la saveur acidulée me rappelait la crème sure et la texture, un bon fromage de chèvre crémeux et frais. Le pied de cochon apprêté en pâte phyllo est délicieux. Rien à ajouter, je suis déjà charmée.

boudin bouchon pied bleu

Pour le plat principal, j’ai osé. Vous vous rappelez de mes résolutions? J’ai donc commandé le boudin. L’endroit était tout indiqué – un resto ayant gagné des prix pour son boudin! Mes réticences sont restées bien loin dans ma tête à la réception de mon plat. Servi avec légumes (un peu trop craquants à mon goût) et mon choix d’accompagnement, des pommes de terre en purée, le boudin est accompagné d’une compote de pommes qui ne fait qu’en relever les saveurs. Et que dire de sa texture… Clairement, j’ai bien fait d’oser. Mes préjugés envers le boudin se sont en bonne partie dissipés ce soir-là!

desserts pied bleu

Et comme je n’avais pas assez mangé (NOT), j’ai été incapable de résister au bar à desserts. Deux fois plutôt qu’une. Que voulez-vous, il y avait simplement trop de choix et tout était bon! Les clafoutis, la croustarde, le Paris-Brest, le petit cake avec du dulche de leche… Je le confesse : j’en ai pris deux fois et j’y serais retournée encore et encore…

Bref, pour un souper sympa, bien différent des expériences traditionnelles de resto, dans un endroit qui a su respecter l’esprit du quartier dans lequel il s’est installé, et pour pas cher en plus, c’est au Bouchon que vous devez aller. Déjà hâte d’y retourner!

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

2 réponses à “Le bon boudin du Bouchon

  1. Pac

    Peut-être ma prochaine découverte… il vient de remonter dans ma liste en tout cas! Côté boudin, je vous suggère ma recette de grilled cheese au boudin noir fort appréciée : http://survivreaquebec.wordpress.com/tag/cuisine/

  2. Pingback: Ai-je tenu mes résolutions 2013? | Harnois à la carte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s