Manger du pigeon à la Brasserie T!

Mardi midi de canicule montréalaise. J’ai envie d’un bon repas avant de reprendre la route vers Québec. Comme je suis en plein coeur du Quartier des spectacles, chargée comme un mulet, je fais quelques pas seulement avant d’arriver à la Brasserie T!, adjacent à la Place des Arts.

Petite soeur du restaurant Toqué!, la Brasserie T! est un petit endroit somme toute branché, aux couleurs éclatées, très lumineux. Fait tout en long, le resto bénéficie d’une super lumière grâce à ses façades vitrées. Assise au bar, je remarque les étagères en forme de T où on range bouteilles, petits pots d’herbes séchés et fines herbes fraîches.

Je tranche pour un verre de blanc (uniquement quatre choix), un excellent Sancerre dont j’ai omis de noter le nom… tout de même à 12$ le verre (moi et ma manie de me laisser conseiller).

Comme je ne connais pas l’endroit, je demande au serveur ce qu’il me recommande. Le simple fait que ça soit Charles-Antoine Crête aux commandes, je suis confiante de bien manger. Il me propose le menu du jour et j’accepte.

On me sert d’abord une potage tiède de chou-fleur. Je ne suis pas fan des soupes tièdes ou des gaspachos. Par contre, en temps de canicule, elles peuvent s’avérer un choix judicieux. Celle-ci goûte le gingembre sans aucun doute, a une texture lisse et se laisse manger. Surtout avec ce « croûton » si mince qui y est plongé. Sans doute l’avaient-ils huilé et frotté d’ail… J’en aurais pris quatre fois plus!

En plat de résistance, une salade d’effiloché de pigeon. Et oui. Première fois que je mange de cette volaille. La salade est belle et en bonne proportion. Elle est parsemée de cannerberges et raisins dorés séchés ainsi que de fromage râpé. Composée de laitue frisée et de chou rouge, cette salade huilée est aussi accompagnée d’aïoli comme vinaigrette. J’adore l’aïoli, mais je dois avouer que ça faisait de cette délicieux salade un plat extrêmement copieux. Quant au pigeon, il était tendre et en bonne quantité. J’ai retrouvé deux petits os en mangeant, ce qui m’a légèrement turné off. Il n’en demeure pas moins qu’en général, c’était un bon plat.

Un bel endroit à revisiter. En fouinant les assiettes des autres, je me suis dit que j’essayerais leur tartare un de ses quatre. J’irai surement de soir, question de voir l’ambiance du Quartier des spectacles à travers la petite brasserie vitrée. Parce qu’après tout, un dîner à 40$, c’est pas tous les jours qu’on se paye ça.

N.B.

Peut-être parce que je ne vais pas souvent au resto le lundi (et je ne dois pas être la seule) mais je n’avais jamais réalisé que plusieurs sont fermés ce jour de la semaine. Heureusement, en tweetant ce souci, on a porté à mon attention une super liste faite par Mayssam de quelques restos montréalais ouverts les dimanches et/ou lundis. À conserver!

About these ads

4 Commentaires

Classé dans Accueil, Sorties

4 réponses à “Manger du pigeon à la Brasserie T!

  1. Ça l’air bon et sympa ce resto, mais comme tu dit, ça turn off de tomber sur des croquants…J’adore aussi les formules "vin au verre" de plus en plus populaire dans les resto, mais je crois qu’à 12$ de la coupe, les profits doivent être décuplés!!

  2. J’y suis allée avec Francis et Catherine Côté cet hiver. Leur coquille St-Jacques était vraiment délicieuse!! Mais il n’y avait pas de Charles-Antoine à l’horizon… Dommage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s