Une Gueule de bois que l’on aime!

Petit nouveau dans le quartier St-Roch, La Gueule de bois peut se vanter de faire régulièrement salle comble depuis ses débuts. Une visite dans ce sympathique resto laisse toutes sortes d’impressions sauf celle d’un mauvais lendemain de veille. Certainement l’un de mes coups de cœur de 2012.

C’est le cœur à la fête que nous nous sommes rendus dans le resto rue St-Vallier est, afin de célébrer la belle Sylvie qui, avec ce billet, nous avait teasé sur l’endroit, Marie-Pier et moi. Situé dans le local voisin du resto La Cuisine, La Gueule de bois inspire le réconfort et la jeunesse à la fois. J’aime le look épuré et ses touches rétro qui donnent l’impression que les proprios se sont inspirés des anciennes vocations de l’endroit (Québec Aubaines Recycle) pour désigner la place. Le bar est conçu à partir d’un ancien bain à pattes qu’on a peint en rouge. L’ancienne cuve qui sert de lavabo rend confus plus d’un client!

Des choix déchirants

Le choix sera difficile. En plus des plats à la carte, Maude, l’une des trois propriétaires, énumère des choix qui se sont ajoutés. Mais d’abord, on parle vin. Comme j’adore les Sauvignon blanc, Maude nous propose Vina Chocalan, un chilien aux notes d’agrumes, plus sec que les néo-zélandais, avec une touche puissante d’acidité. On aime.

Pour l’entrée, j’hésite entre deux tartares, celui de bœuf ou de gibier. On me conseille le second, qui est fait à base de canard, qu’on a apprêté avec moutarde de meaux. Accompagné d’une super verdurette, la viande est tendre à souhait. Je trouve par contre qu’il manque un petit quelque chose, un manque d’assaisonnement. Un choix du chef pour qu’on savoure bien le goût du canard? Peut-être. Reste que c’est bon.

Sylvie tranche pour celui de boeuf, alors que Marie-Pier goûte au tartare de saumon. Honnêtement, je les aurais tous dévoré. Les présentations donnent simplement faim.

Comme plat de résistance, des collègues m’avaient vanté les cuisses de faisan laquées au miel et son risotto au lait de coco. Après avoir été tenté par le mignon de wapiti, j’ai été franchement ravie par cette copieuse assiette montrant un bon équilibre sucré-salé. Je n’avais jamais mangé de faisan, et dieu sait que c’est tendre! Quant au risotto, il était parfaitement réussi. Je n’ai rien laissé, comment aurais-je pu?

Je vous laisse spéculer sur les raisons, mais j’ai une légère tendance à oublier le nom des desserts que je mange. Est-ce parce que je suis toujours en bonne compagnie? Probablement! Peu importe la raison, le dessert commandé, une sorte de mousse très consistante, faite de mascarpone et de chocolat noir (entre autres) est à se rouler par terre. Littéralement.

Bref, en compagnie de Sylvie et de Marie-Pier, j’ai passé une délicieuse soirée à la Gueule de bois. Je pense que vous l’aurez compris, mais je vous conseille d’essayer l’endroit. Pour ces bons plats simples et savoureux, sa viande de gibier, son look sympa, sa proximité avec la ville. Bref, pour l’ensemble de son oeuvre.

About these ads

3 Commentaires

Classé dans Accueil, Sorties

3 réponses à “Une Gueule de bois que l’on aime!

  1. Hé les Girls, on vous envierait presque !
    Merci pour ce partage !
    A bientôt

  2. Darkise

    Tu donnes le goût d’essayer.
    Prochain choix resto !

  3. Pingback: Ai-je tenu mes résolutions 2013? | Harnois à la carte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s