Keurig 2.0, un nouveau système testé et approuvé

Quand Keurig Canada m’a offert la possibilité de tester leur nouveau système d’infusion 2.0, je n’ai pas hésité. Il y a environ 4 ans, je m’étais procurée une Keurig après avoir magasiner les différentes machines d’infusion à dosettes. Question coût/qualité du café – et vivant à l’époque avec quelqu’un qui ne buvait pas d’espresso, la Keurig était sortie grande gagnante. Et je l’ai toujours appréciée. Polyvalente, simple à utiliser, elle a su être rentabilisée.

Voici Keurig 2.0

Pour la nouvelle #KeurigInnovation, on m’a d’abord teasé en m’envoyant certains indices sur l’un des grands changements accompagnant le système 2.0. De plus grandes capsules qu’à l’habitude? Puis une carafe?

K-Carafe

Oh! La nouvelle Keurig offrira la possibilité d’infuser en plus grand format? Intéressant! Car avouons-le, si les dosettes sont bien pratiques quand on est seul, elles le sont moins quand on reçoit plusieurs personnes à la maison.

Keurig 2.0

Bonjour jolie machine

Quand la #keurig2point0 a été livrée à la maison, j’ai d’abord remarqué son format et son look, versus mon précédent modèle.

Mes 2 Keurig

Le modèle reçu, la Keurig 2.0 K500 (d’une valeur de 189,99$), comporte un réservoir d’eau illuminé de 2,36 litres (80 oz) – le plus grand de la gamme Keurig, ainsi qu’un grand écran tactile, couleurs, avec fond d’écran personnalisable. Le plus adorable? Keurig Canada a pensé personnaliser ma machine avec un Accent de couleur confectionné spécialement pour ma petite famille et moi. Adorable. Et du coup, les enfants veulent s’improviser barrista.

Ma Keurig 2.0 personnalisée

Que retenir de cette #KeurigInnovation?

Je vous entends me demander si cette belle innovation en vaut la peine. Pour l’utiliser quotidiennement depuis plus d’un mois, je peux vous dire que c’est une machine hyper pratique et d’une simplicité déconcertante d’utilisation. Je l’apprécie pour :

  • Son mode d’économie d’énergie et son réglage pour s’éteindre seule (après une période de temps souhaitée et programmée) : elle complète mon petit côté lunatique qui oubliait régulièrement de fermer sa cafetière
  • Ses alertes d’entretien : elle saura me rappeler qu’il est temps que je m’occupe d’elle (les autres électro-ménagers de la maison devraient prendre des notes!)
  • Ses commandes programmables, tels que l’infusion à l’heure de réveil, les réglages de favoris pour infuser des boissons totalement à notre goût, la minuterie de l’éclairage de la machine, etc.
  • Son look : on peut choisir la couleur de lumière du réservoir d’eau (vert dans mon cas!) et son fond d’écran

IMG_1480

On s’entend que mis à part tous ces gadgets, le plus grand avantage de la machine est la modification des modes d’infusion. Avec ma précédente machine, je pouvais infuser 3 formats de tasse. Avec la Keurig 2.0, c’est 10 formats, allant de 118 ml (4 oz) à 0,88 litre (30 oz). Simplement pour la carafe, nous avons la possibilité d’en infuser pour 2-3 tasses, 3-4 tasses ou 4-5 tasses. On peut également choisir entre une infusion au goût fort ou régulier. Bref, des petits plus bien intéressants.

Les fameuses dosettes

Puis, en navigant sur la page Facebook de Keurig, j’ai trouvé plusieurs commentaires moins positifs à propos des dosettes. En effet, le système 2.0 est doté d’une technologie permettant à la machine de régler les paramètres en fonction de la reconnaissance de la dosette insérée, garantissant le meilleur goût possible. La machine doit donc reconnaître les dosettes, ce qui veut dire que nous devons choisir uniquement les dosettes spécialement identifiés K-Cup ou K-Carafe de marques Keurig. Contraignant? Oui et non.

K-Cup et K-Carafe

Non dans la mesure où il y a du choix : plus de 125 variétés de cafés, thés, chocolats chauds, etc. de près de 20 marques différentes existent, ce qui inclut Van Houtte, Starbucks, Timothy’s World Coffee, Green Mountain Coffee, Lipton, Folgers et Laura Secord. De quoi y trouver son compte.

K-Cup et K-Carafe Keurig

Oui parce que les capsules que j’utilisais avec ma précédente Keurig ne fonctionnent plus. Quelles soient Van Houtte/Keurig ou d’une autre marque, elles ne sont pas détectées par le nouveau système. Un peu tannant si on en a fait des réserves. Mais moins grave si, comme moi, vous refilez votre ancienne machine à quelqu’un de votre entourage, et pouvez du coup lui donner vos dosettes.

J’ai remarqué que les épiceries près de chez-moi n’ont pas commencé à vendre des dosettes K-Carafe. Je passe donc ma première commande en ligne aujourd’hui même. Livraison gratuite à l’achat d’une certaine quantité de boîtes et plusieurs autres rabais sont offerts.

À retenir : Si comme moi, vous êtes une poule pas de tête le matin, pressée et ayant besoin d’un café vite fait bien fait pour vous réveiller, si vous aimez le principe des dosettes et que l’idée de pouvoir infuser une tasse ou un carafe avec le même appareil vous plait, la Keurig 2.0 comblera vos attentes.

Harnois Keurig

Merci à Keurig Canada de m’avoir offert ce nouveau système d’infusion. Toutes les opinions exprimées dans ce billet sont les miennes et représentent le fond de ma pensée.

Un commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes

Dix livres de recettes que j’adore

Au moment où les défis se succèdent sur les réseaux sociaux, ma soeur Caroline m’a nominé au BOOK challenge. Mon défi? Nommer 10 livres qui m’ont marqué. Du coup, j’étais démasquée. Je fais partie de la catégorie de gens qui ne lisent plus beaucoup de romans. Sans vouloir me trouver des raisons (ok oui, j’essaie de me justifier), je lis beaucoup pour la job. Et dans mes temps libres, je lis des articles, des blogues, des revues (petit bonhomme gêné)…

Ça fait belle lurette que je n’ai pas pris la peine de lire un roman. La dernière fois, j’ai dévoré deux bouquins de Stéphane Dompierre et tous les Stéphane Bourguignon. Les autres que j’ai tenté de lire, je me suis endormie dessus. Pas qu’ils étaient mauvais, mais je m’endors facilement. Et le soir, c’est pas mal le seul moment que j’ai pour lire. Pis au lieu de lire, j’écris.

Bref (sujet posé), je m’aperçois que j’achète beaucoup de livres… de recettes! En êtes-vous étonnés? Plutôt que de me m’avouer vaincue face au défi, j’ai choisi d’en faire un billet! Voici donc les 10 livres de recettes (et oui!) qui m’inspirent et/ou m’ont marqué.

10. Le Garde-Manger de Chuck Hugues

Bien avant d’avoir mon blogue, je lisais Tranche de pain (je rêvais de te rencontrer Francis, ben oui!) et ce livre était un de ses préférés. Quand j’avais vu la recette de crevettes croustillantes au miel épicé, je me le suis procuré. C’est une intrusion dans l’univers du resto Le Garde-Manger, avec quelques incontournables de leur carte, dont la fameuse barre Mars frite.

Le Garde-Manger

9. Les Touilleurs

Ce livre est simplement splendide. Les recettes sont divisées en section, selon le type de cuisson ou façon d’apprêter. Une recette, une page de photo, une foule d’indication plus technique question d’éduquer et de transmettre du savoir tout en donnant le goût de cuisiner.

Les Touilleurs

8. Grand Soulard de la cuisine

À l’inverse du précédent, aucune image ne ponctue ce livre. Aucune. Nada. Dans la tradition des plus anciens livres de recettes, celui de Jean Soulard est bourré de recettes, parfois 3 par pages. On sent qu’il a voulu transmettre son savoir. On retrouve nos bases et un peu de tout. C’est simple et efficace.

Jean Soulard7. Les desserts de Patrice et La carte des desserts

Ah Patrice. Pour l’avoir vu deux fois en conférence (FoodCamp 2014 et Omnivore World Tour 2014), je suis quasiment déçue que ses livres ne soient pas comme les livres d’histoire d’enfants d’autrefois, accompagnés d’un mini-disque. Patrice Demers vulgarise si bien son savoir que tout ce qu’il fait a l’air d’une job de bébé lala. Ses livres sont une source d’inspiration incroyable.

Les desserts de Patrice

6-5. 150 plats végé savoureux/Les Carnivores infidèles

Mes 2 bibles de bouffe végé. Parce que je ne suis pas du tout végé mais que ces ouvrages proposent de belles alternatives simples et réalisables.

4. Quand Katie cuisine

Un super livre d’une blogueuse australienne, styliste culinaire et photographe. Cette oeuvre est graphiquement incomparable. Toutes les recettes réalisées et inspirées de ce livre ont été de véritables succès. Je ne me tanne pas de le feuilleter encore et encore.

Quand Katie cuisine

3. Jamie Oliver 30 minutes chrono/Jamie en 15 minutes

Dans ces deux ouvrages, le beau et dynamique chef britannique Jamie Oliver propose des méthodes pour préparer des menus en un minimum de temps. Si je n’ai pas testé la technique chronomètre à la main, les recettes et le style de plating de Jamie me font tripper. Son style bonne franquette m’inspire beaucoup.

Jamie

2. Famille futée/Les lunchs de Geneviève/Bonne bouffe en famille

J’adore la façon simple avec laquelle Geneviève O’Gleman nous parle de bouffe familiale. C’est santé mais goûteux, c’est rapide, pratique et efficace. Les thèmes et les recettes sont variés. J’étais déjà accro à ses ouvrages avant même que l’émission Cuisine futée ne débute. Ces livres sont parfaits pour la planification des repas, lunchs, plats à congeler, etc.

Cuisine futée

1. L’oeuvre entière de Ricardo

Ah Ricardo, Ricardo. Comment aurais-pu finir un top 10 sans y inclure Ricardo? J’aime Ricardo d’amour, vous le savez. Son livre sur la mijoteuse a fait de cet accessoire de cuisine peu raffiné pratiquement un must dans une cuisine. Il a su démontrer qu’on peut faire autre chose que des plats en sauce qui goûtent tout pareil dans cet appareil pratique. Et même si je n’ai pas réalisé des tonnes de recettes de Parce qu’on a tous de la visite, la conception graphique et les images font que je ne me tanne pas de le regarder (le livre là, pas Ricardo! Quoi que…!).

Ricardo

 

Quels sont vos livres coup de coeur? Je cherche toujours à me ressourcer!

3 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes

Cuisinez St-Roch et redécouvrez le coin

Le 6 septembre dernier avait lieu la deuxième édition de Cuisinez St-Roch, une occasion en or pour 25 commerces du coin de faire goûter leurs produits aux curieux venus découvrir (ou redécouvrir) le quartier. Les organisateurs de l’événement m’ont invité à joindre Marjorie Maltais et Sébastien Laframboise, deux concurrents des Chefs, pour former un super jury.

Cuisinez St-Roch fait la promotion de la diversité de l’offre alimentaire et des spécialités de St-Roch.

C’est également l’occasion pour des entreprises du quartier de faire équipe avec des restos du coin et de s’affronter dans une compétition culinaire mettant en vedette des produits des commerçants de la rue St-Joseph. Ces démos culinaires amicales nous rappellent que la bonne et belle cuisine est accessible à tous, en autant qu’on cultive une certaine passion pour la cuisine!

Il y a aussi le porte-parole de l’événement, Bob le Chef - un super bon jack! – qui a démontré qu’en 45 minutes, on pouvait cuisiner un repas 5 services très économique. Je retiens les huîtres « St-Rockfeller » avec porc effiloché et je teste sous peu le tiramisu crème sure et fromage à la crème!

Bob le chef à Cuisinez st-Roch

Malgré la température bien incertaine (il mouillait, il mouillait pu, il mouillait, il faisait beau), l’événement fût une fois plus couronné de succès. Fallait voir la rue St-Joseph remplie de curieux foodies aussi attentifs aux démos culinaires qu’aux dégustations des commerçants.

Du monde à messe à Cuisinez St-Roch

Je ne saurais passer sous le silence les gagnants de la compétition amicale, l’entreprise iXmédia et Le Clocher Penché, dont le mi-cuit de thon Albacore avec tartare de pétoncles fraises et jerky a su ravir le coeur des juges (on clique ici pour la recette).

Des autres démos, je retiens :

  • Le Versa et Kabane pour les super dumplings
  • Les Sales gosses et Crakmedia pour les raviolis et la purée de carottes
  • Le tartare de légumes et le rub à pétoncles d’Ateliers et Saveurs et de la Barberie
  • Le super burger avec relish et ketchup maison (extra foie gras) et la panure au thé et panko des pogos maison du Cercle et de Relèvénement

J’ai bien aimé ma journée, les gens rencontrés étaient géniaux, l’ambiance était bonne malgré la température. Vraiment, un super événement à ne pas manquer l’an prochain!

Crédit-photo Les Festifs

Crédit-photo Les Festifs

P.S. Pour une super galerie-photo signée Les Festifs, cliquez ici!

P.S.S. La fille de comm a laissé les garçons faire les calculs pour déterminer les gagnants… Les résultats étaient si serrés en plus!

Bob le Chef et Sébastien Laframboise

On le sait, ce coin de la basse-ville, tout comme St-Sauveur, s’est bien transformé au cours des 10 dernières années. Les deux coins sont devenus des incontournables de la scène culinaire à Québec. Dans ces quartiers, quels sont vos commerces préférés, vos incontournables?

Un commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

La Laiterie Charlevoix : l’arrêt bouffe de nos vacances

Vous avez passé de belles vacances d’été? Si comme moi, elles sont terminées depuis belle lurette, j’espère qu’elles ont été à la hauteur de vos attentes. Mes enfants et moi avons trotté ici et là, près de Québec, avant de mettre le cap sur Granby pour l’incontournable Zoo et sur Baie-Saint-Paul.

Évidemment, certaines de nos activités ont tourné autour de la bouffe. Vous avez remarqué à quel point l’agro-tourisme prend de plus en plus d’ampleur? Vous êtes plusieurs à planifier vos voyages dans le but de goûter aux saveurs d’une région ou d’un pays.

Bref, j’ai eu envie de vous faire découvrir un endroit que j’affectionne particulièrement, que je redécouvre à chaque fois que je vais dans le coin de Baie-Saint-Paul, soit la Laiterie Charlevoix. Si vous n’y êtes pas déjà allés, j’espère que ce billet vous donnera envie d’y planifier un arrêt prochainement (en automne, la région est superbe!).Laiterie Charlevoix

Superbe Laiterie Charlevoix

S’il existe un arrêt bouffe incontournable de Charlevoix, c’est bien la Laiterie Charlevoix. Aux portes de Baie-Saint-Paul (si près de Québec!), l’établissement de la famille Labbé est un must pour tous les trippeux des produits du coin. À toute heure du jour, des bus de touristes et des visiteurs de tous les coins de pays s’y arrêtent, question de bien s’approvisionner.

Laiterie Charlevoix 4

Ma fille et moi sommes complètement vendues aux Fromages d’ici, et bien particulièrement à ceux de la Laiterie Charlevoix. Quand j’ai dit à Grande fille que nous pouvions aller visiter l’endroit même où le Hercule, le 1608, le Fleurmier et l’incroyable Origine sont produits, elle ne se pouvait plus!

Vaches canadiennesSur place, nous avons pu observer deux vaches canadiennes, de la lignée originale de 1608 (le fromage 1608 est fait uniquement de lait de ces vaches!). En plus de pouvoir vous approvisionner en produits de la région – ils ont de tout en boutique situé sur le boulevard Monseigneur-de-Laval – il vous ait aussi possible d’en apprendre davantage sur leurs produits grâce à leur Économusée du fromage.

Fiston à la Laiterie Charlevoix

Virant folles, nous avons acheté un peu de tout. Les produits de la région allaient devenir notre parfait snack pour nos quelques jours en camping au Génévrier, tout près de la Laiterie. Dans notre assiette, on y retrouvait autant des charcuteries des Viandes biologiques de Charlevoix, des pleurotes marinées à l’huile et aux fines herbes des Champignons Charlevoix que les délicieux fromages de la Laiterie Charlevoix.

Fleurmier de la Laiterie Charlevoix Bouffe charlevoisienne

Voici la suite de notre périple en quelques photos. Nos autres arrêts à Baie-Saint-Paul ont été la Cidrerie Pedneault et l’Hôtel La Ferme (dont je vous ai déjà parlé ici), dont le Café de la Gare regorge également de produits intéressants. Leur latté est d’ailleurs un pur délice!

Quel est votre découverte bouffe de l’été? Quel est votre arrêt incontournable que vous aimeriez faire découvrir?

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Sorties

Le wok à BBQ, vous connaissez?

Sans doute la plus belle invention du présent siècle – quasiment sans exagération – le wok à BBQ est mon outil indispensable pour le barbecue. Vous avez été quelques-uns à me poser des questions sur mes plats de légumes; ce bref billet est pour vous!

légumes et patates grelots sur le BBQ

Le wok à BBQ se trouve un peu partout – boutiques spécialisées à BBQ, quincailleries et grandes surfaces – en format rond ou rectangulaire. Les prix varient, mais dites-vous que je n’ai jamais payé plus de 10$ pour l’un des miens (j’en ai 3, j’en suis folle!)

légumes et côtelettes de porc

À la maison, je privilégie la cuisson des légumes par cette méthode. Ça leur donne un goût de « BBQ » difficile à décrire, sans doute caractérisé par le contact avec les flammes à l’occasion. Bref, ce goût fait tout leur charme. À la différence de la papillote, qui est également une bonne méthode, les légumes au wok vont rôtir, au lieu de cuire à la vapeur en baignant dans l’huile.

Le secret pour bien les réussir : l’assaisonnement et la cuisson.

L’assaisonnement

Une fois les légumes coupés, je les assaisonne avec un peu d’huile d’olive, gros sel, poivre en grains et herbes de Provence. Vous pourriez remplacer les herbes par des épices à BBQ, mais les herbes de Provence, c’est mon dada pour les légumes. Ça les parfume à merveille.

La cuisson

Il ne faut pas mésestimer le temps de cuisson des légumes, afin qu’ils soient al dente. La plupart des légumes prendront une vingtaine de minutes à cuire au wok à BBQ. Je dis la plupart, car si vous faites uniquement un plat de courgettes, ça en prendra moins.

saucisses et légumes BBQ

Si comme moi, vous mixer une bonne partie des légumes de saison, il vous faudra penser à en blanchir quelques uns, pour s’assurer que leur temps de cuisson soit similaire aux légumes qui cuisent plus vite.

Un exemple? Je fais cuire à la vapeur au micro-ondes les asperges, brocolis, chou-fleurs et carottes une petite minute avant de les mixer aux courgettes, oignons, poivrons et champignons. Ça fait ressortir leur belle couleur et ça évite qu’ils soient trop croquants en comparaison aux autres.

20140720-095002-35402534.jpg

Une fois sur le wok, utilisez les pinces pour les remuer à quelques reprises, tout en refermant le couvercle à chaque fois.

Ne pas oublier les pommes de terre grelots!

Un dernier dada d’été réside dans les jolies petites pommes de terre grelots que l’on retrouve en profusion. Après les avoir coupé en deux ou en quatre, je les fais bouillir environ 10 minutes. Je les égoutte, les assaisonnent à la manière des légumes, et les place sur un wok à BBQ – pas le même que les légumes. Elles prendront une bonne dizaine de minutes à finir leur cuisson et à devenir légèrement crispy de l’extérieur.

Bavette de boeuf et légumes BBQ

Pour le service

Pour amener les légumes à la table, je m’aperçois que la méthode de service Jamie Oliver plait et épate toujours! L’idée est de prendre un plateau de service ou une grande assiette, de disposer les légumes tout autour et la viande au centre. Ça rime avec l’ambiance festive et conviviale qui règne tout l’été, vous ne trouvez pas?

Bon BBQ à tous!

 

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Recettes

Des légumes surgelés même en été? Oui, ça se peut!

Des invités restent à souper, vous n’avez pas fait votre marché mais souhaitez leur servir des légumes au BBQ? Vous partez en camping et chercher une idée simple pour un repas? J’ai une solution pour vous.

Il y a quelques semaines, on m’a demandé de tester une variété de légumes surgelés Arctic Gardens. Déjà bien populaires chez-moi, ces produits m’ont sauvé la vie à maintes reprises. L’épicerie pas faite, un souper équilibré à préparer, ces légumes sont un excellent dépanneur.

Mais avouons-le, en été, on préfère manger local et frais, alors que les marchés regorgent de légumes de saison. Drôle de timing donc pour écrire sur des légumes en sac, vous me direz. Pas tant que ça!

D’abord parce que les légumes sont bien d’ici. Je vous invite à consulter ce petit clip, bien intéressant (vraiment!) pour voir comment fonctionne l’envers du décor.

Parmi les produits Arctic Gardens, on retrouve le mélange à BBQ, un mix de pommes de terre, fèves vertes, carottes, poivrons et champignons, aromatisés à l’ail et au romarin. Moi qui adore les légumes au BBQ, j’avais hâte de voir s’ils allaient rivalisé avec mes papillotes.

Arctic Gardens Grill

J’ai choisi d’amener ce sac de légumes en camping. Côté pratique : les légumes sont déjà coupés et aromatisés. Ils contribuent également à garder la glacière bien froide! Je les ai cuisinés le premier soir de mon séjour dans le bois, afin de ne pas les laisser trop décongelés.

Arctic Gardens grill

Je n’ai eu qu’à les mettre en papillote dans du papier d’aluminium, ajouter un peu d’huile d’olive, mettre le tout sur le bbq de camping préchauffé à 400, pour environ 15 minutes. Le légumes étaient bien cuits, la texture était très bonne et l’assaisonnement était positivement surprenant!

Légumes Grill Artic Gardens

Un jeu d’enfants

Si vos mousses sont comme les miens, ils adorent les légumes cuits mais encore bien croquants. Les légumes vapeur sont bien populaires par chez-nous! Ma fille adore les cuisiner, en les plaçant simplement dans un moule pour cuisson vapeur avec un peu d’eau. Cette fois-là, elle était bien fière d’avoir cuisiner ce qui allait accompagner les beaux poissons qu’elle avait pêché avec le service de garde.

Comme les vacances sont assez difficiles pour mon body mais que ma dent sucrée ne disparaitra jamais, je me promets de cuisiner prochainement des desserts des Créations LesGumes. Comme certains d’entre eux nécessitent de la macédoine de légumes, je sais vers quel produit je me tournerai pour concocter le tout.

Et vous, consommez-vous des légumes surgelés? Font-ils partie de vos ingrédients dépanneur comme c’est le cas chez-moi? Avez-vous besoin d’idées de recettes pour les cuisiner?

Merci à Arctic Gardens pour m’avoir demandé de tester certains de leurs produits. Tous les propos de ce billet reflète ma pensée.

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Découvertes, Recettes

Recettes simples pour profiter du temps des fraises

Il me semble que les fraises sont arrivées tôt cette année – c’est peut-être le mois de mai de shnoute pluie suivi d’un beau mois de juin qui en sont la cause. Quelle qu’en soit la raison, les fraises sont belles, bonnes et juteuses. Il faut en profiter!

temps des fraises 2014

Mon pusher de fraises, c’est les serres Demers. Pourquoi? Parce que c’est à côté de chez-moi. Je passe devant leur ferme tous les jours de ma vie, minimum deux fois. Cette année, ils ont transformé leur minuscule point de vente en un joli petit kiosque, où tous leurs fruits et légumes, dont leurs savoureuses tomates, sont à l’honneur. Bref, je déserte les rangées de l’épicerie et je me fréquente le commerce rue St-Joseph à St-Nicolas’beach.

La congeler, la cuisiner

Comme je veux pouvoir en profiter tout l’hiver, je fais congeler des fraises et les scelle sous vide. Pour les congeler parfaitement, il suffit de les laver, de bien les sécher, de retirer la queue et de les déposer sur une plaque au congélateur, sans qu’elles ne se touchent. Une fois congelées, placer les fraises dans un ziploc duquel vous retirerez le maximum d’air.

Chapelure de Graham, fromage à la crème, bleuets et fraises

Pour les cuisiner, vous avez l’embarras du choix. L’un de mes desserts préférés demeurent très simple : avec un peu de chapelure Graham, un mélange de fromage à la crème et de crème fouettée comme j’en ai déjà parlé ici. La variante en verrine avec du fromage Damablanc et du chocolat est toute aussi savoureuse : vous trouverez la recette sur le blogue des Fromages d’ici, pour lequel je collabore.

Chapelure de Graham, choco et fromage Damablanc, fraises... et la belle Max!Coulis vite fait

C’est en relisant un vieux magazine de Signé M que j’ai trouvé une recette rapide de fruits rôtis au four. J’ai choisi de passer le mélange au pied mélangeur afin d’en faire un coulis, pratique pour les crêpes, les rôties ou pour recouvrir une boule de crème glacée.

Ingrédients (environ 400 ml)

  • 2 tasses de fraises coupées en deux
  • 2-3 tasses de rhubarbe rouge, coupées en dés
  • 150 ml (2/3 tasse) de sucre
  • 60 ml (1/4 tasse) d’eau
  • 1 gousse de vanille, coupée en deux, les grains retirés

Préparation

  • Dans un bol, mélanger les fraises, la rhubarbe, le sucre, l’eau et la gousse de vanille (les grains retirés et la gousse). Déposer le tout dans un plat allant au four.
  • Dans un four préchauffé à 400 degrés, faire cuire le tout de 20 à 25 minutes.
  • Pour un coulis, passer le tout au pied mélangeur.

crêpes et coulis fraises rhubarbeLes fraises sont si populaires à la maison qu’elles donnent également le goût à ma progéniture de cuisiner. Si vous manquez de temps mais voulez tout de même déguster les petits fruits simplement, procurez-vous un de ces gâteaux moëlleux à l’épicerie et laissez vos enfants les garnir de fraises, de framboises et de sucre à glacer. Ils adoreront préparer eux-mêmes ce dessert.

enfants et gâteau aux fraises

Nous aimons également combiner les fraises avec d’autres fruits, les étaler sur un papier parchemin et les recouvrir de chocolat fondu des Chocolats Favoris. Simple et spectaculaire, ça crée des wow à tout coup!

fraises et chocolats favoris

Je me promets également d’essayer les petits shortcakes aux fraises de Mélanie sur Meilleur avec du beurre. Ils ont l’air simple et délicieux.

Et vous, commet préférez-vous déguster les fraises du Québec?

3 Commentaires

Classé dans Accueil, Découvertes, Recettes

Côtes levées maison et ode au BBQ

Ça fait déjà quelques semaines que la saison tant attendue du BBQ est commencée. Dotée d’un tout nouveau barbec de course (pas vraiment, mais je trouvais que ça sonnait bien), je planifie la majorité de mes soupers  d’été en fonction de celui-ci. Sérieux, l’inventeur du BBQ à toute mon admiration. Inventer un appareil qui minimise la vaisselle et le nettoyage, qui donne du goût à la bouffe et qui nous permet de profiter du beau temps tout en cuisinant. Et me semble que la petite bière en canette goûte meilleure pendant qu’on fait du barbecue, non?

Après avoir cuisiné quelques classiques – poulet-canette, steak, saucisses, sautés de légumes, salade de légumes grillés – je me suis attaquée à un plat que j’adore manger mais pour lequel je n’avais jamais fourni l’effort nécessaire d’en faire maison : les fameuses côtes levées.

côtes levées maison au BBQC’est en feuilletant la revue Signé M que m’est venue l’idée l’envie de me risquer. Je me suis grandement inspirée de l’une des recettes de Louis-François Marcotte, en modifiant un quelque peu les ingrédients (sirop d’érable au lieu de cassonade, cola au lieu de Dr Pepper, Canadian Club au lieu du Jack Daniel’s – c’est tout ce que j’avais! J’ai aussi préféré faire une cuisson complète au BBQ; alors que lui suggérait de faire cuire les ribs 3h30 au four à 350, j’ai préféré les laisser cuire tranquillement en cuisson indirecte.

Signé MUn résultat concluant? Yesssss. Un goût super, bien équilibré entre le sucré, l’aigre et le piquant! Seul hic : mes côtes levées manquaient un peu de cuisson et la viande ne se détachait pas aussi facilement qu’elle aurait fallu. Bref, j’ai ajusté le tout dans les instructions ci-bas. Mais faites-vous confiance : tout peut varier selon la puissance de votre BBQ!

Côtes levées BBQJ’ai choisi d’accompagner mes ribs de choix de Bruxelles et de maïs grillés (j’adoooore!) au won à BBQ, avec un filet d’huile d’olive, sel, poivre et herbes de Provence. Les puristes diront que les côtes levées, ça se sert avec des frites et de la salade de chou : un aussi bon choix!

Côtes levées sauce BBQ à l’érable (pour 2 racks)

Marinade sèche

  • 45 ml (3 c. à soupe) de paprika
  • 45 ml (3 c. à soupe) de gros sel
  • 125 ml (1/2 tasse) de cassonade
  • 45 ml (3 c. à soupe) de poudre d’oignon
  • 45 ml (3 c. à soupe) de poudre d’ail
  • 30 ml (2 c. à soupe) de poivre en grains

Marinade sèche à côtes levées

  • Préparer le mélange à marinade sèche et frotter la chair des côtes levées épongées de façon uniforme.
  • Préchauffer le BBQ pour la cuisson indirecte – c’est-à-dire qu’on fait chauffer la moitié des brûleurs du BBQ et on fait cuire  notre viande sur les brûleurs non ouverts.
  • Déposer les côtes levées dans une braisière allant sur le BBQ côté chair vers le haut. Couvrir de papier d’aluminium et cuire sur les brûleurs non ouverts pendant environ 3 h 30. Le BBQ doit demeurer à environ 400.

Sauce BBQ à l’érable

  • 125 ml (1/2 tasse) de Canadian Club ou autre whisky
  • 125 ml (1/2 tasse) de cola
  • 80 ml (1/3 tasse) de sirop d’érable
  • 200 ml (3/4 tasse) de ketchup
  • 75 ml (1/4 tasse) de sauce chili
  • 15 ml (1 c. à soupe) de moutarde de Dijon
  • 45 ml (3 c. à soupe) de vinaigre de cidre
  • 2 gousses d’ail, émincées

Ingrédients sauce BBQ à l'érable

  • Placer tous les ingrédients dans un chaudron, porter à ébullition et faire chauffer une vingtaine de minutes.
  • Badigeonner les côtes levées 3 fois minimum, à une dizaine de minutes d’intervalle, une fois le 3h30 de cuisson terminé.

Sauce à côtes levées maisonTous à vos BBQ!

Poster un commentaire

Classé dans Accueil

Pizz’art : créativité, saveurs et fraîcheur au rendez-vous

C’est bien connu : les enfants et moi sommes de grands fans de pizza. Qu’elle soit maison ou du resto, la pizz est au menu à toutes les deux semaines, sans faute. Vous comprendrez que ma progéniture et moi n’avons pas beaucoup hésité quand Julie Gagnon, la propriétaire du Pizz’art, nous a invité à tester ses pizzas en famille.

pizz'art

Pizz’art, c’est d’abord un premier restaurant à Lac-Beauport, ouvert il y a 2 ans. C’est un petit endroit sympa principalement axé sur le take-out et la livraison, mais dont quelques tables permettent d’y manger. Puis, c’est une petite pizzéria au coeur des Halles de Sainte-Foy. Avec une belle vue sur la cuisine, une bonne trentaine de personnes peuvent déguster les quelque 25 pizzas offertes sur le menu.

Sur ce nombre, on en trouve quelques-unes concoctées par des chefs bien connus, dont Marie-Chantal Lepage du MC Chef et Sébastien Martel du Batifol. « Je trouvais ça intéressant d’avoir sur le menu des pizz authentiques, avec des ingrédients choisis par des chefs que j’aime beaucoup. Je leur ai demandé. Et ils ont dit oui! », de raconter Julie, qui s’est lancée corps et âme dans la restauration après un bon bout de carrière dans un tout autre domaine.

La pizz de David Forbes

Ce jeudi là, Julie veut me faire découvrir la Charlevoisienne, une pizza concoctée par David Forbes, le chef du resto Les Labours de l’Hôtel La Ferme. On aime bien David, surtout qu’il a à coeur de mettre de l’avant les produits de Charlevoix. Sa pizz ne fait pas exception à la règle. Elle est composée de 1608 de la Laiterie Charlevoix (Salut Phil!), de pleurotes marinées piquantes – on peut s’en procurer au marché du dimanche de La Ferme! – de jambon bio de St-Urbain, de courge butternut grillée, d’échalotes et de sauce rosée. À accompagner d’une bonne pinte de Granville!

la charlevoisienne pizz'art

Pour les enfants, plus aventuriers au parc qu’au resto, c’est pizza pepperoni-fromage. La garniture est généreuse, le goût est bon! Paraît qu’une image vaut mille mots… En voici 8.

En finissant des commissions, affamée, je m’étais dans le passé attablée chez Pizz’art des Halles. Ne connaissant pas l’endroit, j’avais demandé au gentil serveur de me conseiller l’une des pizz des plus appréciées. J’avais dévoré la Chèvre sucrée, garnie de tomates séchées, fromage de chèvre, pignons, pommes, pesto, mozza, parmesan. Elle est un incontournable, selon moi!

chèvre sucrée pizz'art

Avec son petit lieu aux accents rouges qui donnent faim, son choix varié de pizz et ses ingrédients frais, Pizz’art sera votre endroit pour une petite pizz en PM alors que vous terminez vos commissions, pour vos dîners et soupers de semaine, en take-out ou en livraison.

Un gros merci à Julie Gagnon, proprio du Pizz’art, pour la charmante invitation. Ta passion est contagieuse! Merci également pour l’immense pot de tomates que tu m’as offert. Je t’en redonne des news!

Poster un commentaire

Classé dans Accueil

Un repas extraordinaire pour les 10 ans du Toast!

Avec le printemps 2014 qui s’est fait grisonnant, le premier verre sur une terrasse s’est fait désirer. Comme la vie est parfois si bien faite, j’ai eu l’occasion de prendre mon premier verre de bulle extérieur de la saison sur la plus belle terrasse intérieure qui soit : celle du Toast! rue Sault-aux-matelots.

Restaurant le Toast!

C’est pour souligner le 10e anniversaire de l’établissement que les deux propriétaires, le sommelier Stéphane D’Anjou et le chef Christian Lemelin, ont gentiment invité blogueurs et journalistes à goûter à leur menu anniversaire. Sous une formule 10 services, disponible avec ou sans accord mets-vins, on nous fait découvrir 10 plats coups de coeur de la clientèle du Toast!, 10 plats qui ont marqué l’histoire du restaurant au cours de ses dix années d’existence.

Que le festin commence!

Après un joli cornet de tartare de cerf à la duxelle de champignons pied bleu, Christian Lemelin nous propose du crabe des neiges de la Gaspésie, servi sur pudding de carotte au cumin, avec espuma de Riopelle, huile d’aneth, 4/4 de chips, émulsion d’huile d’olive et citron. Je me retiens de lécher le fond de mon assiette – il fallait que je le dise.

crabe des neiges Toast!

On poursuit avec l’un des meilleurs plats de la soirée, un suppli frit, avec saumon, thon et pétoncle en garniture, avec chorizo, coriandre et câpres frits (ma nouvelle drogue), arrosé d’huile de citron et d’une réduction de balsamique. Le mélange des textures entre le croquant du suppli et la tendreté des poissons est à couper le souffle. On nous sert un Pruner’s Reward Sauvignon blanc 2012 de la Nouvelle-Zélande pour accompagner ce chef-d’oeuvre.

Suppli frit Toast!

On nous présente le homard poché au beurre servi avec risotto au jus de volaille et crème, concocté avec tomates, maitake, poireau et parmesan. Tel un bon risotto, c’est fondant et croquant à la fois, les saveurs sont splendides. Le Viré Clessé du Domaine de Bongran 2003, mon véritable coup de coeur vinicole de la soirée, en fait ressortir toutes les saveurs.

Risotto homard poché au beurre Toast!

Chaque plat nous est servi avec attention, tout est bien expliqué. M. D’Anjou s’assure qu’il nous manque de rien et que tout fait notre bonheur. De A à Z, le service sera impeccable.

On poursuit avec un crostini de champignons frais, combinant shiitake, maitake, armillaire de miel et champignons de paris, tout rôtis au four. Un morceau de mozzarella Di Bufala et un oeuf de caille surplombent le plat, arrosé par une émulsion truffée, huile de basilic. Si simple et à la fois si complexe, les arômes sont un pur délice.

crostini champignons toast!

C’est en attendant notre plat de ris de veau poêlé, accompagné de purée de patate douce, asperge, pleurote au beurre (des champignons, encore et toujours plus de champignons!) et foie gras poêlé – un autre plat sans faille, dont la diversité des saveurs et textures sont renversantes – qu’on ouvre pour nous un magnum de Barbera d’Asti Ca Di Pian, La Spinetta 2006. La petite fille en moi est bien impressionnée.

 

Même si l’appétit est depuis longtemps comblé, ma panse a hâte d’admirer et déguster le plat de fromage de chèvre chaud, servi avec betterave à l’huile de truffe (betteraves-chèvre, un mix tellement gagnant) et pacanes torréfiées. Accompagné du Attention Chenin Méchant Anjou, un vin frais et sans sulfite, ce plat conclu à merveille les plats salés de la soirée.

Attention Chenin Méchant Anjou et Chèvre chaud

Comme dessert, on nous apporte un soufflé minute à l’érable – un véritable soufflé dans la plus pure tradition, avec un goût franc d’oeufs frais, avec ce côté aérien qui nous donne l’impression que tout est léger! Servi avec une glace au cèdre (miam!!), des noix façon cracker jack et une dentelle à l’érable, ce dessert se marie parfaitement bien avec le Moscatel de Sétubal Colheita 2011 inclus dans l’accord mets-vins.

Soufflé minute à l'érable Toast!

Dégustant en finale les mignardises et un allongé, on ne peut qu’applaudir les artisans de cette magnifique soirée. On ne pourrait croire que le chef et sa brigade arrivent à faire de si grandes choses dans une cuisine aussi miniature que celle du Toast!

Son somptueux repas de 10 services, incluant l’accord mets-vins, est d’une valeur de 160$/personne. Cher? Difficile pour moi de vous dire, comme on m’a gentiment invité. Si ça vaut les 160$? OH QUE OUI. C’est sans doute l’un des meilleurs repas que j’ai mangés de ma vie, et l’accord mets-vins était un atout majeur. S’il est vrai que ça peut faire une soirée qui coûte cher pour un couple, incluant la gardienne et le stationnement, je pense que c’est le genre de cadeau qu’on doit s’offrir, ne serait-ce qu’une fois dans sa vie. Sans accord mets-vins, le 10 services est proposé à 99$.  Je doute que pour cette qualité, on puisse trouver mieux ailleurs.

Pour en connaître davantage sur le Toast!, le SSS ou le Pur sang (tous propriétés de MM. D’Anjou et Lemelin), consultez l’article de Stéphanie Bois-Houde du Soleil. Pour voir cette soirée sous les yeux de mes collègues blogueurs, voyez les résumés de Sylvie Isabelle ou Miss Papila).

Un immense merci à MM. D’Anjou et Lemelin pour la somptueuse invitation. Shame on me, je l’avoue : je n’étais jamais allée au Toast!. Vos plats ont su me charmer complètement. Nul doute que j’y retournerai. Merci également à Sylvie Beaulieu de TacTic Marketing d’avoir pensé à moi pour cette belle soirée.

Poster un commentaire

Classé dans Accueil